•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

C.-B. : le chef du Parti libéral démissionne avant l’élection de son successeur

Andrew Wilkinson, la mine basse, s'adresse aux médias.

Le 26 octobre, Andrew Wilkinson annonçait son intention de démissionner lorsqu'on lui aurait trouvé un successeur (archives).

Photo : Radio-Canada / Maggie MacPherson

Radio-Canada

Andrew Wilkinson, qui a mené le Parti libéral de la Colombie-Britannique à l'une des pires défaites de son histoire, n'attendra pas l'élection d'un successeur pour quitter ses fonctions.

Andrew Wilkinson avait dit qu'il partirait dès que le parti lui aurait trouvé un successeur, mais il a annoncé samedi dans une publication sur Facebook qu'il était temps pour lui de quitter son poste.

Il dit appuyer l'idée que le chef intérimaire soit choisi par le caucus du parti. Pour renouveler la formation, il faudra avoir des conversations difficiles et des réflexions sincères, a-t-il affirmé sur Facebook.

Aux élections provinciales du 24 octobre, les libéraux n'ont réussi à faire élire que 28 députés, contre 57 pour les néo-démocrates et 2 pour les verts.

La nouvelle assemblée législative de la Colombie-Britannique doit se réunir le 7 décembre pour une brève session. Le gouvernement de John Horgan devrait présenter un discours du Trône axé sur l'économie et la pandémie de COVID-19.

Selon Andrew Wilkinson, le Parti libéral compte profiter de la course à la direction pour définir ses positions en vue des prochaines élections, dans quatre ans.

M. Wilkinson est devenu chef du Parti libéral en février 2018. Il avait auparavant occupé plusieurs postes de ministre au cours de sa carrière politique, dont ceux de l'Éducation supérieure et de la Technologie, de l'Innovation et des Services au citoyen. Il a également été procureur général de la province.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !