•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le MBAM met fin au projet de construction d’une aile Riopelle

Le Musée des beaux-arts de Montréal.

Il n'y aura finalement pas d'aile consacrée à Riopelle au MBAM, la santé financière du musée ayant été fragilisée par la COVID-19.

Photo : MBAM

Radio-Canada

Le Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM) a pris la décision d’abandonner le projet de construction immobilière d’un espace consacré à l'œuvre du peintre, sculpteur et signataire du Refus global Jean-Paul Riopelle.

Annoncée plus tôt cette année, cette collaboration entre le MBAM et la Fondation Riopelle, financée à hauteur de 10 M$ par le gouvernement du Québec, devait aboutir à la construction d’un espace Riopelle d’ici 2023, année du centenaire de l’artiste; un projet dont les contours demeuraient assez flous.

Avant son congédiement, l’ancienne directrice générale du MBAM Nathalie Bondil faisait allusion à une aile Riopelle construite à même le musée, au-dessus du pavillon Jean-Noël Desmarais. Mais jusqu’à tout récemment, il n’était plus clair si l’espace consacré Riopelle allait être attaché au MBAM.

Finalement, le nouveau directeur du musée Stéphane Aquin et le nouveau président du conseil d'administration Pierre Bourgie ont décidé de mettre un terme à ce projet immobilier, invoquant principalement une santé financière fragilisée par les effets de la COVID-19 et une augmentation des coûts de construction.

Nous sommes désolés de devoir mettre fin à ce projet immobilier, mais il s'agit ici de la décision responsable à prendre. La conjoncture économique et la situation financière du Musée ont évolué depuis la naissance de cette idée. Il serait déraisonnable de ne pas prendre ces faits en compte et de compromettre l'avenir de notre institution , explique Stéphane Aquin, directeur général du MBAM, dans un communiqué publié samedi.

Le musée affirme toutefois poursuivre les discussions avec la Fondation Riopelle pour établir un autre type de collaboration qui pourrait rendre hommage à l’un des plus grands artistes du Québec.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !