•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux enquêtes en cours à la suite de la mort d’un policier à l’île Manitoulin

Deux policiers près d'un véhicule de patrouille.

Des policiers du Grand Sudbury surveillent l'entrée d'un chemin près de la scène de l'incident. (Photo d'archives)

Photo : Radio-Canada / Ezra Belotte-Cousineau

Radio-Canada

Il y a maintenant deux enquêtes en cours après la double fusillade mortelle qui a eu lieu jeudi près de Gore Bay, en Ontario.

La Police provinciale de l'Ontario (PPO) a demandé à la police de Sudbury d'enquêter sur la mort d’un de ses agents, Marc Hovingh.

L'Unité des enquêtes spéciales (UES) de la province continue pour sa part de se concentrer sur la chaîne d'événements qui a entraîné la mort d'un civil dans la même fusillade.

L'UES affirme que deux agents de la Police provinciale de l'Ontario ont répondu à une plainte concernant la présence non désirée d’un homme sur la piste Hindman, jeudi matin. Peu de temps après leur arrivée, les agents ont localisé l'homme dans une remorque. L'agence dit que vers 11 h, il y a eu un échange de coups de feu entre l’agent Marc Hovingh et l’individu.

Les deux hommes ont été touchés et ont été transportés à l'hôpital, où ils ont succombé à leurs blessures.

L'identité de l'autre homme qui est mort dans l'incident du 19 novembre a été dévoilée par l'UES. Il s'agit de Gary Brohman, 60 ans, de Gore Bay.

Des autopsies devaient se tenir samedi matin à Toronto.

L'UES est un organisme civil qui enquête sur les rapports impliquant la police dans lesquels il y a eu un décès, des blessures graves ou une allégation d'agression sexuelle.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !