•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des infirmières menacent de démissionner en bloc à l'hôpital d'Alma

L'extérieur de l'hôpital d'Alma.

L'hôpital d'Alma

Photo : Radio-Canada / Steeven Tremblay

Radio-Canada

Une dizaine d'infirmières du département d'obstétrique à l'hôpital d'Alma menacent de démissionner en bloc si le CIUSSS du Saguenay-Lac-Saint-Jean continue de leur imposer des quarts de travail de 12 heures.

Ces professionnelles de la santé se disent épuisées devant l'ampleur des tâches à accomplir en cette période de pandémie.

Selon la présidente de leur syndicat, Julie Bouchard, les infirmières du département d'obstétrique de l'hôpital d'Alma auraient été informées par la direction que les quarts de travail de 12 heures obligatoires se prolongeraient jusqu'à la mi-janvier. Une directive incompréhensible selon elle, puisque ce département n'est pas lié à la lutte contre la propagation de la COVID-19.

Cette menace de démission en bloc est un cri du coeur « pour démontrer que la surcharge de travail est importante et à quel point elles sont épuisées », explique la présidente du Syndicat des professionnelles en soins du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

La direction du CIUSSS a indiqué à Julie Bouchard que les infirmières en question seraient rencontrées au courant de la semaine prochaine.

La présidente régionale de la FIQ rejette le discours de la direction du CIUSSS voulant que la situation est maîtrisée dans les hôpitaux de la région.

Le contrôle, ce n'est pas vrai que nous l'avons, car si nous l'avions, ce n'est pas vrai qu'on aurait besoin d'effectuer d'éventuels transferts à Québec, illustre-t-elle.

La pression sur le système de santé de la région s'accentue et une fatigue progressive s'installe au sein de personnel médical, selon Dominic Gagnon, urgentologue à l'hôpital de La Baie, qui a lancé un message à la direction du CIUSSS.

Ce qu'on a besoin en ce moment, c'est pas des tapes sur les doigts, c'est de votre soutien, de votre support proactif

Dominic Gagnon, urgentologue à l'hôpital de La Baie

Des bénévoles de la Croix Rouge canadienne viendront d'ailleurs aider le personnel médical dès lundi dans plusieurs centres d'hébergement pour aînés de la région.

Avec les informations de Flavie Villeneuve.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !