•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : L’Ontario rapporte un record de 1588 nouveaux cas

Un homme marche dans la rue à Toronto avec un masque et des gants en regardant son téléphone cellulaire.

Les régions de Peel et de Toronto restent les épicentres de l'épidémie.

Photo : CBC/Evan Mitsui

Radio-Canada

Avec 1588 nouveaux cas rapportés par la santé publique ontarienne, la province bat un record de nouvelles infections quotidiennes enregistrées depuis le début de la pandémie.

La province rapporte par ailleurs 21 décès supplémentaires, portant le bilan à 3472 morts.

Le nombre de nouveaux guéris (1363) est inférieur à celui de nouveaux malades, ce qui fait que le nombre de cas actifs en Ontario repart à la hausse, après avoir connu un déclin au cours des trois derniers jours.

Un contenu vidéo est disponible pour cet article

Avec 522 nouvelles infections, la région de Peel demeure la plus touchée, suivie de celle de Toronto, dont le bureau de santé publique fait état de 450 nouveaux cas. Les deux épicentres de la pandémie entreront dès lundi dans une nouvelle phase de confinement.

Les nouvelles mesures comprennent notamment l'interdiction des rassemblements organisés à l'intérieur avec des personnes qui ne sont pas du même foyer, la fermeture des salles intérieures et extérieures des bars et des restaurants ainsi que la fermeture des services de soins personnels, comme les salons de coiffure.

Les écoles resteront toutefois ouvertes.

La province maintient un rythme de dépistage élevé avec plus de 46 000 tests réalisés au cours des dernières 24 heures, mais reste bien loin de l'objectif de 100 000 tests par jour qu’elle souhaite atteindre en décembre.

Les hospitalisations (513), les patients admis dans des unités de soins intensifs (146) et ceux sous respirateur (87) restent relativement stables par rapport aux données des derniers jours.

De plus, six cas de la maladie ont été liés à des cours d'entraînement physique à Aurora, dans la région de York. Les gens qui ont visité Aurora Fit Body Boot Camp entre le 9 et le 14 novembre doivent porter une attention particulière à l'apparition de symptômes pour 14 jours à partir du moment où ils ont quitté l'endroit pour la dernière fois.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !