•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Raisonnables ou pas ces mesures pour le temps des Fêtes?

Une famille et des amis réunis autour d'une dinde du temps des Fêtes.

Un souper de Noël en famille

Photo : iStock / Rawpixel Ltd

Radio-Canada

Est-ce que l’annonce de limiter les rassemblements à 10 personnes en décembre est raisonnable? Le microbiologiste Patrick Fillion est partagé par rapport à la décision du gouvernement Legault.

L'annonce tant attendue par les résidents de l'Outaouais et d'ailleurs au Québec est tombée vers 17 h jeudi. Les rassemblements seront permis du 24 au 27 décembre et le retour en classe reste le même au primaire, mais est repoussé au 11 janvier au secondaire.

Dans une entrevue accordée au Téléjournal Ottawa-Gatineau, le microbiologiste et professeur au Cégep de l’Outaouais Patrick Fillion nous avoue être un peu attristé par cette nouvelle. Le natif de la Beauce, qui vient d’une famille très nombreuse, est un habitué des grands rassemblements familiaux.

Patrick Fillion, microbiologiste.

Patrick Fillion, microbiologiste et professeur au Cégep de l'Outaouais

Photo : Radio-Canada

Ça fait un petit pincement au cœur, mais on va se sacrifier cette année pour avoir un plus beau Noël l’année prochaine.

Patrick Fillion, microbiologiste

Du point de vue de la santé publique

La décision du gouvernement Legault est selon lui tout à fait logique après avoir passé de longs mois à respecter les mesures sanitaires.

Je crois que les gens avaient besoin d’entendre une nouvelle comme celle-là, ne serait-ce que pour le bien-être psychologique que ça va apporter.

Patrick Fillion, microbiologiste

Il croit toutefois que le risque est présent et que les gens vont probablement rencontrer plusieurs personnes pendant ces quatre jours autorisés. Il craint une multiplication des cas si les gens ne se disciplinent pas individuellement.

Des vacances scolaires différentes

Le microbiologiste salue la décision de Québec de fermer un peu plus tôt les écoles et d’interdire les rassemblements au jour de l’An afin de surveiller tout symptôme pouvant se dévoiler avant le retour en classe.


Regardez l’entrevue intégrale afin d’obtenir quelques conseils pour passer un temps des Fêtes en toute sécurité.

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Patrick Fillion et Mathieu Nadon du Téléjournal Ottawa-Gatineau

Un temps des Fêtes particulier

Photo : Radio-Canada

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !