•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Croix-Rouge prête à aider dans deux centres d'hébergement de Saguenay

Logo de la Croix-Rouge canadienne.

La Croix-Rouge apporte son aide aux victimes de l'incendie.

Photo : CBC

Radio-Canada

Comme l’a annoncé jeudi la présidente-directrice générale du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Julie Labbé, des équipes de la Croix-Rouge canadienne seront déployées dès lundi à la Villa des Sables de Jonquière et au CHSLD Jacques-Cartier de Chicoutimi.

Le CHSLD Jacques-Cartier enregistre 24 décès depuis le début de la deuxième vague et 73 de ses usagers ont contracté la COVID-19.

Les aides de service s'ajouteront aux équipes de contrôle et de prévention des épidémies de la Croix-Rouge qui sont déjà dans la région.

Elles viendront prêter main-forte au personnel en place dans les deux résidences qui sont aux prises avec des éclosions importantes.

Dans ces cas-là, on parle d’équipes d’environ huit personnes, parfois deux équipes sur deux quarts de travail. Il y a toujours un petit noyau comme ça d’aides de service, accompagnés d’une personne à la coordination puis un conseiller santé et sécurité qui suit le déploiement de nos ressources. C’est possible qu’on aille dans une troisième résidence avec une autre équipe un peu plus tard et on continue de faire des visites de prévention et contrôle des épidémies dans d’autres milieux de vie , a expliqué la directrice des communications de la Croix-Rouge, Carole Du Sault.

Le déploiement pourrait durer un mois. Les mêmes personnes demeureront toujours dans la même résidence.

Jeudi, Julie Labbé a parlé d’une situation critique en région en raison de la hausse marquée du nombre de cas et la pression que cette situation génère pour le système de santé. La PDG a cependant assuré que le CIUSSS gère le tout et qu'il n'est pas question de perte de contrôle.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !