•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Lord Byrun : l'art de peindre une chanson

Traduire une chanson en image, voilà le défi lancé à Lord Byrun. Installé à la ferme où il a grandi, l’artiste fransaskois explore les sonorités de son tout nouvel album Je suis un animal magique à travers la création d'un tableau.

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Lord Byrun peint une toile.

Lord Byrun s'inspire de sa musique pour peindre.

Photo : Radio-Canada / Francis Marchildon

Francis Marchildon

La musique et l’art visuel sont deux pôles distincts de l’oeuvre de Byrun Boutin-Maloney alias Lord Byrun.

Pour moi, c’est comme la main gauche et la main droite. Ils [les deux pôles artistiques] travaillent ensemble pour exprimer ce qui est en dedans de moi.

Dans une performance éclair réalisée à l'approche de la sortie de son nouvel album, Lord Byrun unit ces deux disciplines dans une sorte de poignée de main artistique.

Si la création de ce tableau a d'abord été imaginée au milieu d’un champ, près de Regina, pour que Lord Byrun puisse s’imprégner de ce paysage qui a marqué son enfance, des vents de soixante kilomètres à l’heure ont rapidement poussé l’artiste à trouver un plan de rechange.

Lord Byrun devant la ferme Maloney.

Lord Byrun devant la ferme Maloney

Photo : Radio-Canada / Francis Marchildon

C’est finalement devant un atelier de réparation de machines agricoles à la ferme où il a grandi que Lord Byrun installe sa toile et ses peintures. Tandis que la musique fait vibrer l’atelier, l’auteur-compositeur-interprète se plonge dans sa chanson Campagne, à la recherche d’un moment évocateur.

Selon Lord Byrun, l’impact de la musique sur la création du tableau est immédiat et lui permet rapidement d'entrer dans une transe créative qu’il appelle le flow.

La musique, ça aide à entrer dans ce rythme. Tu penses, mais tu penses pas trop fort alors tu ne doutes pas. Tu vas avec le flow.

Lord Byrun, auteur-compositeur-interprète
Toile, chevalet et peintures installés à l'extérieur d'une ferme.

Lord Byrun a installé son matériel d'artiste pour peindre à la ferme.

Photo : Radio-Canada / Francis Marchildon

Au départ, le grand gagnant du 50e Festival international de la chanson de Granby en 2018 allait s'inspirer de l’ensemble de son album. Finalement, pour garder un sens d’unité dans l’oeuvre, il choisit de miser sur la chanson Campagne.

Un album, c’est une centaine d’histoires et d’images. Ça va être comme une bande dessinée. J’avais besoin d’une image pour me concentrer dessus.

L’image qui résumera l'essence de la chanson est celle d’une voiture qui transporte des jeunes partant de la campagne à la recherche d’aventures nocturnes en ville.

Peinture de Lord Byrun inspirée de sa chanson Campagne représentant une voiture dans un paysage.

Peinture de Lord Byrun inspirée de sa chanson Campagne.

Photo : Radio-Canada / Francis Marchildon

C’est une expérience que Byrun connaît très bien. Les quarante kilomètres de paysage entre Riceton et Regina ont fait partie de son quotidien, tout au long de ses études primaires et secondaires à l’école Mgr de Laval de Regina.

En grandissant, c’est d’abord l’art visuel qui a une place de choix chez les Boutin-Maloney. La mère de Byrun réservait toujours un espace dans la maison pour la création d’art. Plus tard, il poursuivra des études en arts visuels à l’Université de Regina. En parallèle de ses études postsecondaires, il évolue avec le groupe Indigo Joseph.

Encore aujourd’hui, alors qu’il prend son envol comme artiste solo, sa main droite crée en tandem avec sa main gauche. La couverture de son album Je suis un animal magique est aussi une de ses oeuvres.

Ce second album, et premier majoritairement en français, qui sort le 30 novembre, est un hommage au caractère sacré de la nature.

Je fais partie de la nature et il ne faut pas oublier que la nature c’est extraordinaire. C’est de la magie.

Lord Byrun, auteur-compositeur-interprète
Paysage rocheux en Saskatchewan.

Le dernier album de Lord Byrun est un hommage au caractère sacré de la nature.

Photo : Radio-Canada / Francis Marchildon

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !