•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le plan des Fêtes du gouvernement Legault reçoit un accueil partagé dans la région

Le calendrier des Fêtes des Québécois.

Le calendrier des Fêtes des Québécois

Photo : Gouvernement du Québec

Radio-Canada

Alors que le maire de Gatineau est satisfait du compromis trouvé par le gouvernement de François Legault pour le temps des Fêtes, le médecin hygiéniste du Bureau de santé de l’est de l’Ontario (BSEO) juge que le plan de Québec pourrait augmenter les risques de propagation de la COVID-19.

À Gatineau, le maire Maxime Pedneaud-Jobin se dit content du compromis trouvé par Québec afin de permettre aux familles de se réunir.

En effet, des rassemblements en famille ou entre amis d'un maximum de 10 personnes seront permis pendant 4 jours à Noël soit du 24 au 27 décembre, a annoncé jeudi le premier ministre François Legault, lors d’un point de presse.

Les Québécois devront toutefois respecter un confinement volontaire de 7 jours avant et après cette période, soit du 17 décembre au 23 décembre, ainsi que du 28 décembre au 3 janvier.

Le gouvernement essaie de faire deux choses : d’une part, rester vigilant par rapport au virus et à ses conséquences et reconnaître que c’est important pour tout le monde d’être capable de se retrouver en famille en respectant les règles et en étant prudent, a confié M. Pedneaud-Jobin.

Je suis content que ça permette aux familles de quand même se rencontrer.

Maxime Pedneaud-Jobin, maire de Gatineau

Si l’annonce du gouvernement est accueillie avec enthousiasme un peu partout au Québec, le maire de Gatineau croit que les gens devront redoubler de vigilance.

En Outaouais, notre système de santé est fragile, il faut que les gens fassent attention, a affirmé Maxime Pedneaud-Jobin qui espère que les gens se montreront responsables.

Il faut se fier aux jugements de nos citoyens, je leur fais confiance, ils ont été disciplinés depuis le début, il faut qu’on fasse des déplacements et qu’on ait des rencontres quand on pense que ça en vaut la peine, a-t-il ajouté.

Incompréhension du côté du BSEO

Pour sa part, le médecin hygiéniste du Bureau de santé de l’est de l’Ontario (BSEO), le Dr Paul Roumeliotis, juge sévèrement le plan des Fêtes du gouvernement Legault.

Je comprends mal le 7 jours, car d'habitude on dit 14 jours d'isolement, a-t-il affirmé, faisant aussi référence à la durée d'incubation de la maladie.

Je comprends mal le fait qu’on pourrait avoir 10 personnes [...], ceci à mon avis augmente les chances de propager le virus.

Dr Paul Roumeliotis, médecin hygiéniste du BSEO

Le premier ministre de l’Ontario, Doug Ford, qui a annoncé vendredi un reconfinement pour la région de Toronto, a expliqué en point de presse qu’un plan des Fêtes serait présenté sous peu.

Même si ce plan n’a pas encore été révélé, une chose est sûre, l'Ontario ne s’inspirera pas du Québec, selon le Dr Roumeliotis.

Ce n’est pas les recommandations que nous allons faire dans notre région, a promis le médecin hygiéniste.

Avec les informations de Marielle Guimond et Denis Babin

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !