•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : l’ACFA demande à l’Alberta d’adopter l’application fédérale de traçage

Une main tient un cellulaire affichant l'application Alerte COVID.

L'application Alerte COVID est offerte depuis le 31 juillet.

Photo : Radio-Canada / Michel Aspirot

François Joly

L'Association canadienne-française de l'Alberta (ACFA) et le Réseau santé albertain réclament l'adoption immédiate de l'application fédérale de traçage des contacts Alerte COVID. Ils déplorent que l’application albertaine ne soit offerte qu’en anglais. 

Après les premiers ratés de son application de suivi des contacts, ABTraceTogether, le gouvernement albertain avait annoncé vouloir adopter à la place l’application fédérale. Il est plus tard revenu sur cette décision en affirmant que l’application albertaine était connectée au système provincial de traçage des contacts.

La présidente de l’ACFA, Sheila Risbud, croit cependant que les Franco-Albertains devraient avoir accès à des services en français, en particulier dans le domaine de la santé.

Elle reconnaît que le gouvernement s’est engagé à en faire plus pour offrir certains services en français, mais croit qu’il devrait se concentrer sur les dossiers prioritaires.

Traduire comment passer l’Halloween pour aller chercher des bonbons, c'est bien. C'est du progrès, mais ce dont on a vraiment besoin, c'est des gestes dans des dossiers importants et qu'est-ce qu'il y a de plus important en ce moment que la COVID, demande-t-elle.

Elle encourage les Franco-Albertains à écrire au gouvernement Kenney pour lui demander d'adopter l’application fédérale ou de traduire en français l’application provinciale.

Vendredi, le premier ministre Justin Trudeau a à nouveau demandé aux Albertains de télécharger l’application fédérale, notamment parce qu'elle permet un suivi des contacts plus complet pour les personnes qui voyagent entre les provinces.

Justin Trudeau parle dans un micro devant une porte d'entrée où est accrochée une couronne de Noël.

Justin Trudeau en conférence de presse devant Rideau Cottage, le 20 novembre 2020.

Photo : La Presse canadienne / Adrian Wyld

L’application ABTraceTogether a été critiquée cette semaine après que la province eut dévoilé qu'elle n'avait été employée que pour retracer une vingtaine de cas jusqu'à présent.

Le ministre albertain de la Santé, Tyler Shandro, affirme qu'il faut seulement que davantage d'utilisateurs l'adoptent pour qu'elle devienne réellement efficace. 

L'application albertaine a été téléchargée plus de 260 000 fois jusqu'à présent, comparativement à 5 millions de téléchargements pour l'application fédérale.

Avec les informations d'Audrey Neveu

L'évolution de la COVID-19 d'heure en heure.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !