•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Soeurs de la Charité en plein coeur d’une éclosion de COVID-19

Les terres des Soeurs de la Charité dans le secteur Beauport.

La congrégation des Soeurs de la Charité est installée sur de grandes terres dans le secteur de Beauport.

Photo : Radio-Canada

La santé publique confirme que la congrégation des Soeurs de la Charité de Québec fait face à une éclosion de COVID-19.

D'après les plus récentes données du CIUSSS de la Capitale-Nationale, 39 religieuses sont infectées ainsi que 43 travailleurs.

Environ 300 religieuses demeurent à l'intérieur de cet établissement de Beauport, situé au centre d'un des rares vastes terrains qui n'est pas encore développé près du centre-ville de Québec.

La santé publique est sur place pour accompagner les Soeurs dans la tempête, avec des équipes de préposés aux bénéficiaires, infirmières et infirmières auxiliaires, notamment.

Dans un communiqué diffusé vendredi en fin de journée, l'administrateur principal de l'établissement indique que tous les efforts sont mis en place pour assurer la sécurité des religieuses et des employés. Il est précisé que l'éclosion se situe dans l'infirmerie de la congrégation.

Les prochains jours seront éprouvants pour la congrégation et nos employés, et notre priorité est le bien-être des religieuses qui vivent des moments difficiles, écrit M. Jean M. Gagné.

La supérieure générale Soeur Monique Gervais souhaite, elle aussi, rassurer les familles des religieuses et leurs proches. Nous sommes très reconnaissantes à l’équipe du CIUSSS qui nous fournit actuellement toute l’aide possible et de précieux conseils pour passer à travers cette épreuve dans les meilleures conditions.

D'autres communautés religieuses vivent dans cet établissement, soit les Soeurs visitandines, les Soeurs de Sainte-Jeanne-d'Arc et les Soeurs missionnaires de Notre-Dame d'Afrique.

400 décès depuis mars

Vendredi, la Capitale-Nationale comptait 138 nouveaux cas de COVID-19 et de 3 nouveaux décès, ce qui porte le nombre total de décès depuis le début de la pandémie à 400.

Ce sont également 10 504 personnes qui ont été infectées au cours des 8 derniers mois.

Dans Chaudière-Appalaches, le dernier bilan fait état de 42 nouveaux cas, pour un total de 4812. Trois nouveaux décès sont aussi enregistrés, pour un total de 114 depuis mars.

Le CISSS annonce aussi une nouvelle éclosion à l'hôpital de Montmagny où un cas positif a été détecté chez les usagers et moins de cinq cas chez les travailleurs.

Avec la collaboration de Pierre-Alexandre Bolduc

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !