•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Face à une éclosion, un foyer de soins appelle à l'aide les proches des résidents

L'entrée de Golden Links Lodge.

Dans ce foyer de soins de longue durée de Winnipeg, un peu plus de la moitié des résidents ont été déclarés positifs à la COVID-19.

Photo : Radio-Canada / (John Einarson/CBC)

Radio-Canada

Le foyer de soins de longue durée de Winnipeg, le Golden Links Lodge, fait face à un manque cruel d’employés en raison de l'éclosion de COVID-19 qui y sévit. Pour s'asseoir à côté des lits des patients, la direction a lancé un appel aux proches aidants.

Nous faisons face à un manque cruel de personnel, car beaucoup de nos employés sont malades, ont atteint leur nombre de quarts de travail supplémentaires maximum ou ont été déclarés positifs à la COVID-19, indique une publication de la directrice générale du foyer, Marcy-Lynn Larner, sur la page Facebook de l'établissement jeudi.

Nous demandons à tous les proches aidants d'envisager de venir au foyer pour aider à donner des soins à leurs proches. Il y a un risque là-dedans, nous en sommes conscients.

Le foyer a promis de fournir de l’équipement de protection individuelle à tous les proches.

La moitié des résidents contaminés

Selon les chiffres de l’Office régional de la santé de Winnipeg (ORSW), 42 des 81 patients de Gold Links Lodge sont atteints par la COVID-19.

Jeudi, le foyer a appelé des équipes de soins paramédicaux, dont quelques-uns sont restés dans l’établissement toute la nuit.

Selon le service de soins paramédicaux et d’incendie de la Ville de Winnipeg, un patient a été transporté à l’hôpital, et une équipe est restée sur place, en cas de besoin.

Interrogée sur la situation dans ce foyer de soins lors d’une conférence de presse vendredi, l'infirmière en chef de Soins communs, Lanette Siragusa, a indiqué que les autorités de la santé travaillent pour ajouter du soutien aux équipes afin de stabiliser la situation.

Les proches aidants ne vont pas, bien sûr, se substituer aux soins cliniques dont ont besoin les résidents. Je confirme aussi qu'on fournira de l’équipement de protection individuelle, de l’information et de la formation aux familles, a-t-elle ajouté.

Dans la région de Winnipeg, 27 des 39 foyers de soins de longue durée sont aux prises avec une éclosion de cas de COVID-19.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !