•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : l'est ontarien passera de la zone orange à la zone jaune

Affiche du bureau du BSEO à Casselman.

Les mesures pour limiter la propagation de la COVID-19 seront assouplies. (Archives)

Photo : Radio-Canada / Christian Milette

Radio-Canada

Le gouvernement de l’Ontario a annoncé vendredi que le Bureau de santé de l’est de l’Ontario (BSEO) passera en zone jaune le 23 novembre.

Selon Queen's Park, l'est ontarien sera déplacé de la catégorie Orange-Restreindre à Jaune-Protéger dans le Cadre d’intervention pour la COVID-19 le lundi 23 novembre 2020 à minuit une.

Ce passage de la zone orange à la zone jaune permet d'assouplir certaines mesures pour limiter la propagation de la COVID-19 (Nouvelle fenêtre).

Paul Roumeliotis devant un fond blanc sur lequel on retrouve plusieurs fois le logo du Bureau de santé de l'est de l'Ontario.

Le Dr Paul Roumeliotis est le directeur général du Bureau de santé de l'est de l'Ontario.

Photo : Radio-Canada

Au niveau de la population en général, les mesures générales, les rassemblements publics, privés, ça ne change aucunement, a souligné le Dr Paul Roumeliotis, le médecin hygiéniste du BSEO.

Les mesures seront moins restrictives pour ce qui est des restaurants, des gymnases et les services de soins personnels, indique-t-il.

Parmi ces changements mineurs, les restaurants pourront rester ouverts et servir de l'alcool plus tard. Ils pourront aussi autoriser des tablées de six personnes au lieu de quatre. Pour les cinémas, le nombre de personnes autorisées dans une salle passera à 50. En zone orange, les mesures limitent à 50 le nombre de personnes tolérées dans l’établissement en entier.

Le Dr Paul Roumeliotis a salué ce changement qu'il juge encourageant.

On voit qu’on est le seul bureau de santé en Ontario qui est mis dans une zone moins restrictive aujourd’hui. Je pense que c’est une bonne réussite, s'est-il félicité.

Il faut continuer avec précaution [...] On va avoir un vaccin et je pense que les choses vont changer, a-t-il toutefois reconnu.

Le BSEO a fait état de 4 nouveaux cas de COVID-19, vendredi. La région compte désormais 103 cas actifs. Depuis le début de la pandémie, 29 personnes sont mortes de la COVID-19 dans l'est ontarien.

Le premier ministre de l’Ontario, Doug Ford, a fait cette annonce vendredi alors qu’il a indiqué du même coup qu’il plongeait la région de Toronto et sa banlieue de Peel en confinement pour au moins 28 jours en raison des bilans de nouveaux cas qui s'alourdissent. Le code de couleur choisi par le gouvernement ontarien va du vert au gris, ce dernier niveau correspondant au confinement.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !