•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux écoles francophones obtiennent du financement à l'Î.-P.-É.

Le centre d'éducation Évangéline.

En 2019, lors du dernier budget d'immobilisation, l'école Évangéline a reçu une somme de près de 8,8 millions de dollars sur une période de cinq pour des travaux de rénovation.

Photo : Radio-Canada / Julien Lecacheur

Le gouvernement progressiste-conservateur prévoit investir davantage dans le renouvellement de deux écoles francophones, à l’Île-du-Prince-Édouard. La ministre des Finances, Darlene Compton, en a fait l’annonce, vendredi, lors du dévoilement du budget d’immobilisation de la province pour l’exercice financier 2021-2022.

L’école Évangéline à Abram-Village, qui avait déjà reçu 8,8 millions de dollars lors du budget précédent, recevra un montant supplémentaire de 7,8 millions de dollars pour des travaux de renouvellement.

Avec cette annonce, l’investissement du gouvernement dans l'école s’élève à 16,6 millions de dollars. Ce montant devra être dépensé d’ici 2026.

Selon les membres de la communauté scolaire, l’école de la région Évangéline doit composer avec des problèmes de chauffage et d’infiltration d’eau.

Construite dans les années 1960, l’école est le plus ancien établissement d'enseignement francophone de la province.

Le projet de construction d'une nouvelle section à l'école, le 12 mai 2020.

Le projet de construction d'une nouvelle section à l'École-sur-mer, le 12 mai 2020.

Photo : Facebook / École-sur-Mer

En chantier depuis un an, l’École-sur-mer de Summerside obtient, quant à elle, un budget de 4,8 millions de dollars pour finaliser ses travaux d’agrandissement.

Selon le gouvernement, environ 6,3 millions ont été dépensés à date dans le projet de l’école francophone de Summerside.

Au total, 46 millions seront investis dans le renouvellement des infrastructures scolaires de la province dans la prochaine année financière.

Dans les cinq prochaines années, le gouvernement provincial prévoit investir un total de 113,2 millions de dollars dans les rénovations des écoles.

Des sommes records

Les progressistes-conservateurs de Dennis King prévoient un investissement total de 195,8 millions de dollars dans l’infrastructure de l’Île-du-Prince-Édouard dans l’exercice financier 2021-2022.

Ce montant dépasse le budget dévoilé en 2019, lorsque le gouvernement s’était engagé à dépenser environ 156 millions de dollars dans l’infrastructure de la province pour l’exercice financier 2020-2021.

Ce budget d’immobilisation constitue un engagement audacieux et sans équivoque envers la population, les communautés et l’avenir de l’Île-du-Prince-Édouard.

Darlene Compton, ministre des Finances de l’Île-du-Prince-Édouard
La ministre des Finances, Darlene Compton, fait l'annonce.

La ministre des Finances, Darlene Compton, a annoncé, ce vendredi, un investissement de 195,8 millions de dollars dans l’infrastructure de l’Île-du-Prince-Édouard, prou l’exercice financier 2021-2022.

Photo :  CBC / Wayne Thibodeau

Le ministère des Transports, de l’Infrastructure et de l’Énergie a obtenu la part la plus importante du budget, avec un investissement de 74,2 millions de dollars. Environ 70 % de ce montant sera investi dans l’amélioration du réseau routier.

Au sein du ministre de la Santé, Santé Île-du-Prince-Édouard ainsi que Santé et Bien-être recevront un total 48,6 millions de dollars en investissement dans la prochaine année financière.

Le gouvernement provincial s’est aussi engagé à investir 12,7 millions de dollars dans la construction de nouvelles maisons de retraite et d’une centaine de logements communautaires.

Les réactions de l’opposition

La députée verte, Michele Beaton, déplore que le gouvernement ait opté pour investir davantage dans le réseau routier que dans les infrastructures de santé dans la province.

Ce gouvernement préfère investir dans les routes plutôt que d’investir dans les gens.

Michele Beaton, députée du Parti vert, à l’Île-du-Prince-Édouard
La députée verte, Michele Beaton.

La députée verte, Michele Beaton, a déclaré qu'elle devra voter contre l'approbation du budget d'immobilisation proposé par le gouvernement King.

Photo :  CBC / Ken Linton

Le Libéral, Heath MacDonald, s’est dit déçu des montants accordés au réseau de la santé et, en particulier, aux soins de santé mentale.

Ce gouvernement a raté l’occasion de montrer une meilleure avenue pour le secteur de soins de santé mentale.

Macdonald, député du Parti libéral, à l’Île-du-Prince-Édouard
Heath MacDonald.

Le député Heath MacDonald s'est aussi opposé au budget d'immobilisation proposé par le gouvernement.

Photo : CBC

Le budget d’immobilisation pour l'exercice 2021-2022 devra encore être approuvé par les députés au cours de cette session parlementaire.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !