•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une campagne de paniers de Noël pour répondre à l'explosion des demandes

De la nourriture périssable dans une boîte brune.

Les habituelles activités de récolte de denrées alimentaires n'auront pas lieu cette année pour garnir les paniers de Noël.

Photo : Radio-Canada / Annie-Claude Brisson

Radio-Canada

À l’approche des Fêtes, une partie de la population se retrouve dans une situation précaire, encore plus cette année. Pour venir en aide aux plus démunis, le député de Lac-Saint-Jean, Éric Girard, lance un projet de paniers de Noël.

Les tablettes et les réfrigérateurs de la Moisson d’Alma sont remplis. Toutefois, la situation est appelée à changer rapidement à l’approche des Fêtes. Bon nombre d'activités permettant de récolter des dons et des denrées alimentaires ont été annulées, au cours des derniers mois, en raison du contexte pandémique.

Alors que les denrées se font plus rares, les demandes de la population ne cessent d'augmenter et les organismes n'arrivent plus à répondre à la demande. Dans la vraie vie, on aimerait que tout le monde puisse manger à leur faim et des produits variés. Je pense que c'est un peu une utopie actuellement de dire qu'on pourrait répondre aux besoins de tout le monde. Plus il y a des initiatives en aide alimentaire, plus il y a des gens que leurs besoins de base sont répondus , indique la coordonnatrice à la Moisson d'Alma, Annie-Claude Tremblay.

Une femme sourit devant des boîtes de nourriture.

Annie-Claude Tremblay est coordonatrice, à la Moisson d'Alma.

Photo : Radio-Canada / Annie-Claude Brisson

C'est pour soutenir ces organismes qu'Éric Girard lance sa campagne de paniers de Noël. Le site Internet Mon voisin, je m'en occupe recueille les dons en argent de la population. L'élu espère être en mesure d'aider 1000 familles. On fait ça en soutien et en collaboration avec tout ce qui est déjà mis en place dans les municipalités. Bien entendu, on a besoin de la générosité de la population. Plus la population sera généreuse, plus on pourra aider les gens, plaide le député caquiste.

Un homme sourit devant une vitre.

Le député de Lac-Saint-Jean, Éric Girard, a décidé de faire sa part pour les plus démunis.

Photo : Radio-Canada / Annie-Claude Brisson

L’initiative d’Éric Girard est accueillie favorablement. Toutefois, les acteurs du milieu communautaire se font réalistes. Ce ne sont pas tous les besoins qui pourront être comblés. J'ai déjà une clientèle, un horaire rempli de clients. Je ne peux pas me permettre de rajouter encore d'autres paniers de Noël. Quand il y a des initiatives comme ça qui se créent, c'est parfait. Ça répond à la demande, affirme Mme Tremblay.

La demande est également très forte à la Société Saint-Vincent de Paul à Alma. Ça fait 20 ans que je suis coordonnatrice ici puis c'est la première fois que je vois autant de demandes. On lance un cri du coeur pour avoir le plus de financement possible, ajoute Sylvie Bolduc, coordonnatrice.

Les citoyens peuvent déjà donner à cette campagne de paniers de Noël et Éric Girard espère que les municipalités emboîteront le pas.

D'après un reportage d'Annie-Claude Brisson

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !