•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

196 employés du SPVM et de la SQ ont contracté la COVID-19

Une main gantée tient un écouvillon.

Appelés à intervenir en première ligne, le SPVM et la SQ ont dû faire face à des cas de COVID-19 dans leurs rangs.

Photo : La Presse canadienne / Adrian Wyld

Appelés à intervenir en première ligne lors d'appels d'urgence, le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) et la Sûreté du Québec (SQ) ont dû faire face à des cas de COVID-19 dans leurs rangs à plusieurs reprises au cours des derniers mois.

Les deux plus importants corps policiers au Québec desservent à eux seuls plus de la moitié de la population de la province (25 % pour le SPVM et 31 % pour la SQ).

En vertu d'une demande d'accès à l'information, Radio-Canada a appris que 81 policiers et cadets du SPVM, ainsi que neuf de leurs employés civils, ont dû être placés en isolement après avoir été déclarés positifs à la COVID-19.

Ces statistiques étaient valides pour la période du 28 février au 3 novembre 2020.

Une policière du SPVM lors d'une intervention.

Les policiers du SPVM, qui répondent aux appels d'urgence de la population, sont exposés quotidiennement à la COVID-19.

Photo : Radio-Canada / Jean-Claude Taliana

La police de Montréal dénombre près de 4600 policiers et environ 1600 civils dans ses effectifs, pour un total de 6300 employés.

Toutes les mesures sont toutefois en place pour réduire les risques d’infection à la COVID-19 et pour protéger au mieux notre personnel, a assuré le module des communications du SPVM.

La SQ également touchée

Toujours selon la même demande d'accès à l'information, la Sûreté du Québec n'a pas non plus été épargnée par les infections à la COVID-19.

Des policiers de la SQ procèdent à un contrôle routier à Bromont.

La SQ compte 7900 employés, dont 5700 policiers.

Photo : Radio-Canada / John Sébastien Naïs

Entre le 28 février et le 5 novembre 2020, 78 policiers répartis dans les 120 postes de neuf régions au Québec ont été contaminés.

De plus, 28 employés civils ont également dû être placés en isolement au cours de la même période.

La Sûreté du Québec compte près de 7900 employés, soit 5700 policiers et 2200 civils.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !