•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Campus Saint-Jean : l’ACFA satisfaite des scénarios de restructuration

Le Campus Saint-Jean sous la neige

La première version des scénarios de restructuration ne garantissait pas autant d'autonomie au Campus Saint-Jean.

Photo : ICI radio-Canada

Audrey Neveu

La présidente de l’Association canadienne-française de l’Alberta (ACFA) est satisfaite des trois scénarios de restructuration de l’Université de l’Alberta présentés jeudi. Selon elle, l’université a entendu ses demandes pour préserver l’autonomie du Campus Saint-Jean.

Les trois scénarios prévoient que le Campus Saint-Jean demeurera indépendant des mégafacultés qui seraient créées dans cette restructuration. Il garderait toute son indépendance académique, mais des questions demeurent en suspens sur son autonomie administrative dans deux des trois scénarios.

Il faudra voir ce que l’université veut en faire. On a déjà soulevé que le besoin de l’autonomie [du Campus Saint-Jean] s’étend à l’administration aussi, affirme Sheila Risbud.

Même si elle est satisfaite des scénarios, l’ACFA continue de pousser pour un modèle fédéré, affirme Sheila Risbud, qui explique que ce modèle garantirait encore plus d’autonomie au Campus Saint-Jean. Le modèle fédéré n’est toutefois pas envisagé dans les trois scénarios.

Le problème du sous-financement chronique du Campus Saint-Jean demeure également entier, selon Sheila Risbud. L’ACFA a d’ailleurs lancé une poursuite l’été dernier contre le gouvernement provincial et l’Université de l’Alberta à ce sujet.

Le conseil d’administration des gouverneurs de l’Université de l’Alberta prendra une décision finale sur le scénario de restructuration retenu le 11 décembre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !