•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Au coeur de la vie : plus de 4 M$ amassés pour la Fondation du CHUS

Au coeur de la vie 2020.

« Au coeur de la vie » était diffusée le 20 novembre à 20 h.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Plus de 4 millions de dollars ont été amassés cette année au profit de la Fondation du CHUS.

Le montant a été dévoilé lors de notre 9e émission Au coeur de la vie, présentée vendredi au profit de la Fondation du CHUS. L'émission, animée par Valérie Sirois, était dédiée aux équipes qui œuvrent dans les hôpitaux de la région et a présenté des histoires poignantes vécues en pleine pandémie.

C'est vraiment le point culminant de notre campagne annuelle de collecte de fonds, alors on est bien contents de pouvoir exprimer tout ce qui s'est passé cette année à travers l'émission.

Martin Clermont, président de la Fondation du CHUS

Des reportages, récités par Marc Labrèche, ont d'ailleurs témoigné de la course contre la montre entamée par toutes les équipes de recherche pour vaincre ce virus.

Le témoignage de deux survivants de la COVID-19, ainsi que celui d'une famille ayant accueilli un bébé prématuré en pleine pandémie ont été diffusés.

Une édition 2020 différente

En raison de la pandémie, la mouture 2020 d'Au coeur de la vie était bien différente des précédentes. Les performances musicales qui sont habituellement diffusées ont laissé toute la place aux reportages. L'émission a également duré 60 minutes au lieu de deux heures.

C'est toujours important, Au coeur de la vie, mais encore davantage cette année, et sachez qu'il n'y a pas de petits dons.

Valérie Sirois, animatrice d'Au coeur de la vie

Au cours de l'émission, les citoyens ont été appelés à faire des dons destinés à la Fondation du CHUS.

L'an dernier, la campagne de financement avait permis d'amasser une somme de 6,4 millions de dollars.

Comment faire un don ?

Le président de la Fondation du CHUS, Martin Clermont, rappelle que les dons de la population permettent d'améliorer l'offre de soins dans la région.

On est ici pour avoir les meilleures pratiques, les meilleures techniques pour servir les gens d'ici, sur place, et d'avoir des services plus spécialisés et des équipements à la fine pointe de la technologie, souligne-t-il.

Martin Clermont demeure aussi fier de son équipe qui a réussi à se réinventer afin de continuer à amasser des dons, malgré l'annulation des événements-bénéfices.

Il a tenu à souligner la générosité des citoyens et des entreprises qui sont demeurées généreuses et ont continué de donner à la Fondation, malgré la pandémie.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !