•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Portrait d'Halimatou Ba souriante.

Halimatou Ba, professeure en travail social à l'Université de Saint-Boniface

Photo : Halimatou Ba

Radio-Canada

Dans le cadre de rencontres intitulées Les 4 Saisons de… diffusées en quatre séries, au courant de la semaine, l'animatrice Marie-Gabrielle Ménard de L'Actuel s'entretient avec les personnalités de la communauté manitobaine. Cette semaine, l'animatrice échange avec Halimatou Ba, professeure en travail social à l'Université de Saint-Boniface.

Née dans le sud du Sénégal, Halimatou Ba a grandi dans une grande famille, d'un père enseignant coranique qui était aussi Imam. J'ai grandi dans ça; dans le partage, dans l'égalité, et puis on ne sous-estime pas les autres, fait-elle savoir.

Cela fait plus 25 ans qu'elle vit entre son pays natal, le Sénégal, et son pays d'adoption, le Canada. Elle se souvient des moments où pour saisir des occasions d'enrichir sa carrière, elle a dû s'éloigner de sa jeune famille pour un moment.

Former des travailleurs sociaux dans la langue de Molière

Les personnes âgées francophones ont le droit de vieillir en s'exprimant dans leur langue maternelle, là où le français est une langue minoritaire, considère Halimatou Ba.

Elle se dit ravie que l'Université de Saint-Boniface, qui forme de futurs travailleurs sociaux, contribue à répondre au manque de professionnels d'expression française.

On forme des intervenants sociaux, des professionnels qui seront capables de parler le français, donc qui vont être bilingues. [...] Est-ce que dans la réalité, dans l'exercice, on continue à faire la promotion du français?

Halimatou Ba, professeure en travail social à l'Université de Saint-Boniface

Étudier le travail des femmes

La professeure en travail social démontre également son intérêt pour la condition féminine. Elle a rédigé la thèse de son doctorat sur « les femmes sénégalaises qui travaillent dans le milieu informel ». Elle explique qu'il s'agit de femmes qui se débrouillent et travaillent à leur propre compte, et cela d'une génération à une autre. Elle voulait surtout étudier « leur autonomie et leur réussite » et s'est penchée sur celles qui oeuvrent dans le secteur de la pêche.

Enseigner et être en contact avec l'être humain, ce sont les passions d'Halimatou Ba. C'était naturel pour moi d'aller enseigner. C'est ce que je fais et c'est ça que je sais faire de mieux aussi.

Écoutez l'entrevue intégrale :

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Une photo portrait d'Halimatou Ba avaec un arrière plan d'un jardin de fleurs et d'arbres et d'un étandu d'eau plus loin.

Les 4 saisons d'Halimatou Ba (entrevue intégrale)

Photo : Halimatou Ba

Dans sa chronique Les 4 Saisons de..., L'Actuel conduit de longs entretiens avec des personnes de tous les horizons, présentés en quatre segments pendant la semaine. Écoutez aussi Les 4 Saisons de Janelle Rémillard, Jonas Desrosiers, Evin Collis, Natalie Duhamel, Michel Durand-Wood, Dale Marciski, Christine Lachance-Piché, Mona Audet, Michael Charette et Kaj Hasselriis.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.