•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laurence Nerbonne lance Faut que ça change, en soutien au personnel du secteur public

Une femme regarde l'objectif avec intensité.

Laurence Nerbonne prête sa voix à la campagne de sensibilisation de la CSQ aux conditions de travail de ses membres.

Photo : Page Facebook de Laurence Nerbonne / Émilie Hébert

Radio-Canada

En collaboration avec la Centrale syndicale du Québec (CSQ), en pleine négociation avec le gouvernement Legault pour le renouvellement des conventions collectives des secteurs public et parapublic, la chanteuse Laurence Nerbonne a dévoilé une nouvelle chanson en hommage au personnel de l’éducation, de la santé et de l’enseignement supérieur.

Embourbée depuis un an dans des négociations avec Québec qui n'avancent pas, la CSQ se tourne maintenant vers la culture populaire pour faire entendre son message, en s’alliant à la chanteuse Laurence Nerbonne, qui a composé pour l’occasion la pièce Faut que ça change.

Sur un rythme trap, l’artiste livre un texte coup-de-poing en soutien aux travailleuses et travailleurs du secteur public, les premiers au front dans cette pandémie, peut-on lire dans le communiqué envoyé vendredi matin.

Dans le vidéoclip de la chanson, Laurence Nerbonne se met dans la peau de ces membres de la fonction publique en négociation avec le gouvernement, interprétant tantôt une infirmière, tantôt une enseignante.

La chanteuse a expliqué avoir tout de suite adhéré à la proposition de la CSQ, puisque la cause la touche personnellement.

Mes parents sont tous deux enseignants, et j'ai des amies dans le réseau de la santé et je leur lève mon chapeau. On doit investir dans nos services publics, c'est notre richesse collective!

Laurence Nerbonne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !