•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Trudeau met en garde contre une flambée de COVID-19 cet hiver

Justin Trudeau parle dans un micro devant une porte d,entrée où est accrochée une couronne de Noël.

Justin Trudeau en conférence de presse devant Rideau Cottage, le 20 novembre 2020.

Photo : La Presse canadienne / Adrian Wyld

Radio-Canada

À la suite de la publication de prévisions alarmantes de la santé publique, le premier ministre Justin Trudeau somme les Canadiens de ne pas baisser les bras et d’en faire encore davantage pour éviter une flambée de COVID-19 cet hiver.

Je ne suis pas ici par plaisir. […] Nous en avons tous marre, a reconnu d'entrée de jeu le premier ministre avant de rappeler aux Canadiens que la situation était loin de s’améliorer au pays malgré les nouvelles encourageantes sur l’arrivée prochaine de vaccins contre la COVID-19.

Je vais vous dire la vérité : les prochains mois vont être difficiles.

Justin Trudeau, premier ministre du Canada

D'après les dernières projections de l'Agence de la santé publique du Canada (ASPC), le nombre de nouveaux cas quotidiens de la COVID-19 pourrait atteindre entre 10 000 et 22 000 en décembre si la population maintient ses contacts sociaux à son niveau actuel.

En ce moment, la moyenne nationale quotidienne est d'environ 4800 nouveaux cas par jour, mais ce nombre pourrait rapidement quadrupler si la tendance actuelle se maintient.

Selon les modèles mathématiques les plus pessimistes, le nombre de cas quotidiens de COVID-19 pourrait même atteindre 60 000 si les Canadiens augmentent leurs contacts. Une bien mauvaise nouvelle à cinq semaines des Fêtes.

La seule chose à faire pour éviter de faire déborder les hôpitaux du pays et faire monter en flèche le nombre de décès est de restreindre encore et davantage nos contacts sociaux, a insisté le premier ministre. Nous savons ce que nous devons faire, a rappelé Justin Trudeau en partageant sa frustration et son exaspération après bientôt neuf mois de pandémie.

Malgré la promesse d'un vaccin au cours des prochains mois, il faut continuer à faire des sacrifices. Ce n’est pas le temps de faire des partys ou des soupers. On connaît tous quelqu’un qui ne respecte pas les règles et c’est frustrant et ce n’est pas juste. Ces gens, ce sont eux qui rendent ça plus difficile pour les autres, a renchéri le premier ministre.

« Le premier ministre Legault fait tout ce qu'il peut »

Questionné par les journalistes au sujet de la décision du gouvernement du Québec de permettre des rassemblements familiaux restreints pendant quatre jours à Noël, Justin Trudeau a rejeté toute forme de mécontentement de sa part face à cette décision.

Expliquant que son rôle n'est pas de juger ou de critiquer les provinces, Justin Trudeau a affirmé : Je pense que le premier ministre Legault est en train de faire tout ce qu'il peut [...] pour encourager les gens à faire tout ce qui est nécessaire pour limiter leurs contacts cette semaine et dans les semaines à venir pour peut-être avoir un petit moment de répit à Noël.

Selon des informations obtenues par Radio-Canada, certains membres du caucus libéral seraient mécontents de l’annonce du gouvernement du Québec alors que les prévisions de l'ASPC sont aussi inquiétantes.

On est encore loin de Noël, a fait remarquer Justin Trudeau, il reste encore beaucoup de semaines d'ici là au cours desquelles nous allons pouvoir prendre les mesures nécessaires pour aplatir la courbe.

J'ai confiance dans les Québécois et tous les Canadiens. On va faire ce qu'on a besoin de faire pour nos proches, nos aînés, nos travailleurs de première ligne dans le système de santé [...]. Je pense qu'on est capables de le faire.

Justin Trudeau, premier ministre du Canada
COVID-19             : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !