•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un budget équilibré sans hausse de taxes à Québec pour 2021

6db9221e7f9c459ba91cdda909bc8f91

L'hôtel de ville de Québec

Photo : Radio-Canada / Daniel Coulombe

Le budget de la Ville de Québec pour l'année 2021 sera dévoilé lundi. La pandémie jouera-t-elle les trouble-fête?

Ce n'est un secret pour personne, le budget 2021 dévoilé par l'administration Labeaume lundi sera marqué par la COVID-19. Déjà en octobre, le service des Finances de la Ville de Québec anticipait un déficit de 66 millions de dollars l'an prochain. Un manque à gagner qui sera en partie épongé par une aide des gouvernements fédéral et provincial.

La Ville de Québec a en effet reçu une enveloppe de 55 millions pour couvrir ce qu'on désigne comme les frais COVID, c'est-à-dire les pertes reliées à l'absence de certains revenus ou les dépenses imprévues. La Ville a pris une partie cette somme pour boucler son budget de 2020. Il reste environ 42 millions de dollars pour l'an prochain.

Il s'agit de surplus vraiment temporaires qui vont disparaître rapidement dans les prochains mois, avait dit le maire de Québec lors de la mise à jour économique de la Ville en octobre.

Régis Labeaume appréhende que 2021 soit plus difficile encore. Selon lui, les effets de la pandémie risquent de se faire sentir plus cruellement avec la fin des programmes d'aide gouvernementaux qui ont maintenu l'activité économique en vie. L'an prochain, il y en a qui vont manquer de souffle.

Pour atténuer les effets de la crise, l'administration Labeaume a annoncé un gel de taxes pour tous l'an prochain. Une mesure qui prive la Ville de revenus d'environ 14 millions de dollars.

Pour soutenir l'économie, la Ville a maintenu ses investissements cette année tout en respectant son plan de réduction de la dette. On a investi tout ce qu'on avait prévu. On pouvait se permettre de le faire parce que nos finances étaient en santé, a-t-il aussi expliqué.

Mais qu'en sera-t-il l'an prochain? Le maire répond qu'il travaille sur des solutions. Il affirme que le budget sera équilibré. Il exclut la possibilité de demander plus d'argent aux gouvernements. Il croit qu'ils ont fait un travail remarquable et les villes ont la responsabilité de faire leur part. On devrait s'en sortir.

Transport

Le Réseau de transport de la Capitale (RTC) devrait également rendre son budget 2021 public dans les prochains jours. Pour le RTC, il subsiste encore une inconnue. Les gouvernements n'ont toujours pas révélé les montants que les sociétés de transport auront droits pour éponger leurs déficits.

Désignés comme des services essentiels durant le confinement, le RTC évalue le manque à gagner à 26 millions de dollars cette année et 27 millions l'an prochain. À titre d'exemple, la communauté métropolitaine de Montréal réclame 1 milliard de dollars pour son réseau de transport collectif.

Tout comme la Ville, le RTC a maintenu ses investissements cette année, notamment pour l'achat d'autobus.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !