•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le design du tramway de Québec dévoilé

Une maquette du design du tramway.

Voici un exemple de l'intégration du tramway sur la rue de la Couronne

Photo : Ville de Québec

La Ville de Québec a dévoilé vendredi matin une version détaillée de la maquette du futur tramway.

Alors que l'appel de propositions en vue de la signature du contrat avec le consortium retenu n'est pas encore lancé, la Ville offre un aperçu de sa vision pour les véhicules du tramway de Québec, en collaboration avec Morelli Designers.

Jusqu'à maintenant, les maquettes proposées incluaient des véhicules plutôt simples, de couleur bleue ou verte. Aujourd'hui, le maire Régis Labeaume, le directeur du projet, Daniel Genest, et Jonathan Côté, de Morelli Designers, proposent une vision plus sobre du véhicule.

Une maquette du tramway comme présentée le 20 novembre.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

L'intégration du tramway dans une des stations de la ville

Photo : Ville de Québec

Pour être bien honnête, à la Ville, on aime les choses fines, sobres, élégantes et respectueuses du patrimoine, et la proposition d'aujourd'hui, elle est énormément appréciée, souligne M. Labeaume.

On ne veut pas qu’il s’impose, on veut qu’il s'intègre. Le noir, le gris, ce sont des couleurs distinguées, comme les gens de Québec. Modernité dans le patrimoine : c'est aussi la vision qu'on voulait donner au véhicule, avec la Ville, explique pour sa part Jonathan Côté, président-directeur général de Morelli Designers.

Esquisse du projet de tramway.

Voici comment le tramway était présenté avant la conférence du 20 novembre.

Photo : Radio-Canada

Dans le meilleur des mondes, le maire soutient qu'il faudrait lancer l'appel de propositions dès la semaine prochaine. Cependant, la Ville de Québec doit obtenir l'aval du conseil des ministres avant.

Non, ce n'est pas une façon de faire de la pression. La population avait hâte de voir le tramway, répond M. Labeaume.

Ce que vous voyez aujourd'hui, c'est pas mal la solution finale. Mais il y aura un travail avec le partenaire privé, qu'on connaîtra au début 2022, on le souhaite. On arrivera ensuite à des déclinaisons qui vont s'inspirer de cette proposition.

Daniel Genest, directeur du bureau de projet du tramway

Confort et sécurité

La conférence de presse a également permis de découvrir la vision de la Ville et des designers pour ce qui est de l'intérieur des véhicules.

Une maquette de l'intérieur du tramway.

L'intérieur du tramway, comme proposé vendredi matin par la Ville de Québec et Morelli Designers

Photo : Ville Québec

Daniel Genest précise qu'ils ont travaillé avec quatre éléments prioritaires, soit la sécurité urbaine, la qualité de service, la qualité de la vie urbaine et le confort.

Il nous fallait aussi une fiabilité au niveau du passage rapide des véhicules, avec l'objectif d'une fréquence aux quatre et huit minutes, et un accueil dans le véhicule, ainsi que lors de l'attente dans les stations, souligne le directeur du bureau de projet.

M. Genest indique que le concept présenté vendredi matin représente la vision de la Ville. Trois déclinaisons, de l'intérieur et de l'extérieur du véhicule, seront remises aux soumissionnaires.

Les trois designs vus de trois quarts.

Un exemple des trois déclinaisons du tramway proposées par la Ville et Morelli Designers

Photo : Ville de Québec

47 projets le long du tracé

Le rapport du BAPE rendu public au début du mois ne recommandait pas au gouvernement d’aller de l’avant avec le projet dans sa forme actuelle.

Par la suite, le ministre des Transports, François Bonnardel, a répété que le tramway est le mode de transport structurant dont a besoin Québec. Cependant, il a clairement laissé entendre que le tracé devrait être revu.

Vendredi matin, le maire Labeaume a mentionné qu’il attend toujours des précisions de la part du gouvernement sur ses orientations concernant le tracé. La Ville et le bureau de projet sont catégoriques : le tracé dans l’ouest de la Ville est primordial.

Nous, on est prêts à décoller, on attend le gouvernement. Ce n’est pas drôle, ce qui se passe en ce moment, souligne Régis Labeaume.

Il a donc tenu à préciser que 47 projets d’investissement, le long du tracé du tramway, sont en cours. Et certains sont plus avancés que d’autres, admet-il. 

On a le projet dans Chaudière-Le Gendre, et aussi le projet HUMANITI à la tête des ponts, comme vous avez vu hier. On a aussi 25 projets dans La Cité-Limoilou, 6 pour Charlesbourg, 5 dans Sainte-Foy, incluant HUMANITI, ajoute le maire.

Une maquette d'un projet immobilier avec des gratte-ciel et des restaurants, et des gens qui marchent sur une place publique.

Le groupe Cogir a présenté, jeudi matin, une maquette du projet HUMANITI, dans Sainte-Foy.

Photo : Cogir Immobilier

Tous ces projets représentent un investissement de 3,6 milliards de dollars, d’après lui. À terme, les projets pourraient ajouter 11 100 logements sur le territoire.

Selon les données de l’Institut de la statistique du Québec dévoilées par le maire, il pourrait y avoir 11 850 ménages supplémentaires dans la ville d’ici 2031.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !