•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'ambassadeur du Canada s'entretient avec Spavor et Kovrig, détenus en Chine

Michael Kovrig et Michael Spavor.

Michael Kovrig et Michael Spavor ont été arrêtés après l’interception, en 2018, de la dirigeante de Huawei à la demande des États-Unis.

Photo : Associated Press

La Presse canadienne

Les deux Canadiens qui ont été jetés en prison en Chine il y a près de deux ans ont eu tour à tour des entretiens récents avec l'ambassadeur du Canada en Chine, Dominic Barton.

Affaires mondiales Canada précise que la rencontre de M. Barton avec Michael Spavor a eu lieu le 10 novembre et que celle avec Michael Kovrig s'est déroulée cette semaine, jeudi.

Les deux Canadiens ont été arrêtés et placés en détention peu après qu'une dirigeante de la multinationale chinoise Huawei, Meng Wanzhou, eut été interceptée en décembre 2018 à Vancouver à la demande des États-Unis, qui veulent son extradition afin de la juger.

Le gouvernement canadien continue de réclamer la remise en liberté immédiate des deux ressortissants, affirmant que leur arrestation a été arbitraire et qu'elle visait à obtenir la libération de Meng Wanzhou.

La Chine affirme pour sa part que le Canada n'a pas le droit de détenir la dirigeante de Huawei et que Michael Kovrig et Michael Spavor ont été arrêtés parce qu'ils représentaient une menace à la sécurité nationale de la Chine.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !