•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Saaremaa I de retour lundi « au plus tôt » pour prendre le relais du F.-A.-Gauthier

La porte du traversier F.-A.-Gauthier est ouverte.

Les inspecteurs de la STQ sont à pied d'œuvre pour comprendre la source du problème.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Deschênes

Radio-Canada

Alors qu'une fuite d’huile a été détectée sur le navire F.-A.-Gauthier, la Société des traversiers du Québec (STQ) a dû annuler les trajets prévus entre Matane et la Côte-Nord au moins pour la fin de semaine.

La STQ affirme que plusieurs jours seront nécessaires pour la réparation de la fuite, dont la cause fait encore l'objet d'une enquête.

La cause exacte de la fuite d’huile constatée hier n’est pas encore connue, des tests auront lieu dans les prochains jours pour identifier et effectuer les réparations requises. Des plongeurs réaliseront notamment des inspections sous-marines au courant des prochains jours , explique Bruno Verreault, porte parole de la STQ.

Le Saareema I en renfort

L'organisation a confirmé par communiqué, vendredi après-midi, que le Saareema I appareillera samedi à Trois-Rivières pour assurer un service de traverse lundi au plus tôt.

Ça m’inquiète, la situation de la traverse Baie-Comeau à Matane, a indiqué plus tôt le maire de Baie-Comeau, Yves Montigny. Il y a quand même des travailleurs qui ont besoin de retourner chez eux. C’est normal que la Société des traversiers du Québec mette tout en place pour s'assurer que le lien puisse continuer.

Le traversier Saaremaa accosté à Godbout, sur la Côte-Nord.

Le traversier Saaremaa I a été réparé depuis sa collision avec le quai de Godbout le 23 octobre dernier (archives).

Photo : Radio-Canada / Benoit Jobin

Le député péquiste de la circonscription de René-Lévesque, Martin Ouellet, a demandé, pour sa part, qu'une desserte aérienne soit disponible entre-temps pour faire la navette entre les deux rives, comme l'avait fait la STQ l'an dernier.

C'est notre classique des fêtes, c'est rendu une farce.

Martin Ouellet, député de René-Lévesque

Je ne sais pas si les problèmes étaient apparents, mais on s'attend lors des arrêts techniques qu'on ait des investigations et que tout soit sous contrôle. Malheureusement, on met le bateau à flot et pas longtemps après on a une rupture de service, ce que je trouve déplorable, a scandé le député Ouellet.

Peu avant 22 h jeudi soir, la STQ a tout d'abord publié un avis mentionnant qu'il n'y aurait pas de service en raison d'une situation imprévisible. Une dizaine de minutes plus tard, la STQ a envoyé un deuxième avis, mais sans préciser la raison des annulations.

Des automobiles sont placées en file et leurs occupants attendent de pouvoir monter sur le traversier à Rivière-du-Loup.

La file d'attente s'allonge sur le quai de Rivière-du-Loup. Environ la moitié des passagers arrivent de la traverse de Matane.

Photo : Radio-Canada / Patrick Bergeron

Comme à l'habitude, la STQ précise que les dépôts de réservation de ses clients seront remboursés, et elle les invite à utiliser la traverse entre Rivière-du-Loup et Saint-Siméon.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !