•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La région de York demande à ne pas passer en « zone grise »

Panneau indiçant en anglais que le restaurant est fermé.

La région de York a demandé à la province de ne pas lui imposer de confinement, citant son inquiétude pour la survie de ses entreprises.

Photo : Radio-Canada

Nicolas Haddad

Les dirigeants de la région de York implorent le gouvernement de l'Ontario de ne pas la placer en confinement, ou en « zone grise », selon le nouveau système de classification des régions du gouvernement ontarien.

Depuis lundi, la région de York est en zone rouge : des mesures strictes sont mises en place pour contrôler la pandémie. La demande des dirigeants de York survient après que Doug Ford eut prévenu en point de presse à plusieurs reprises que d'autres restrictions pour Toronto, Peel et York seraient annoncées vendredi.

Le premier ministre n’était pas prêt à donner plus de détails jeudi sur les mesures à venir – qui doivent être approuvées par le cabinet – mais il a promis qu’elles seraient dures.

Dans une lettre envoyée jeudi à Doug Ford, le PDG de la municipalité régionale de York, Wayne Emmerson, a déclaré que l'expérience de York au niveau modifié de l'étape 2 suggère que les mesures de contrôle existantes vont probablement fonctionner et nous permettront d'équilibrer la santé publique et les intérêts économiques de façon adéquate.

Nos petites entreprises de la région de York – comme c'est le cas partout en Ontario – continuent de faire tout ce qui leur est demandé pour rester ouvertes et assurer la sécurité de leurs clients, de leur personnel et de leur famille. Nous devons tous les défendre et garder autant d’entreprises ouvertes que possible, indique la lettre envoyée à Doug Ford, qui a également été signée par le médecin hygiéniste de la région de York, Dr Karim Kurji.

La lettre était aussi adressée à la ministre de la Santé, Christine Elliott, et au médecin hygiéniste en chef de l’Ontario, le Dr David Williams.

Le Dr Karim Kurji, médecin hygiéniste de la région de York, lors d’une conférence de presse.

Le Dr Karim Kurji, médecin hygiéniste de la région de York

Photo : Radio-Canada

Jeudi, le conseil régional de York a appuyé la recommandation du Dr Kurji de demander à la province de ne pas placer la région de York en confinement pour le moment.

Toronto, York et Peel font déjà partie des régions en zone rouge de la province. Mais les règles seront encore plus strictes en zone grise.

Plus de vigilance dans les endroits publics

Dans leur lettre, M. Emmerson et le Dr Kurji ont indiqué que la région de York est prête à consacrer plus de ressources à l'application des règles de distanciation physique dans les commerces les plus achalandés.

Comme cela a été mis en œuvre pour les restaurants et les bars, nous soutenons la considération de la province de mesures supplémentaires pour assurer une bonne distance […] dans des établissements tels que les centres commerciaux, les grands magasins et les salles de banquet, indique la lettre, sans toutefois préciser quelles seraient les mesures supplémentaires.

La lettre soutient aussi qu'une majorité d'entreprises se conforment déjà aux mesures de santé publique exigées par le gouvernement ontarien, et que le public démontre un taux d'adhésion aux règles exceptionnellement élevé avec le port de masques dans les espaces publics.

La région de York comprend les municipalités de Markham, Vaughan, Richmond Hill et Newmarket.

L'Ontario a signalé 1210 nouveaux cas de COVID-19, jeudi, dont 143 dans la région de York.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !