•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : de nouvelles restrictions pour toute la C.-B.

Un homme passe devant un salon de coiffure où tout le monde porte un masque de protection.

Les masques seront désormais obligatoires pour employés et clients à l'intérieur des commerces (archives).

Photo : Radio-Canada / Ben Nelms (CBC)

Les restrictions récemment mises en place dans le Grand Vancouver s’étendent désormais à toute la Colombie-Britannique et sont en vigueur au moins jusqu'au 7 décembre. D’autres mesures sont aussi imposées, dont le port obligatoire du masque à l’intérieur des commerces pour les clients et les employés.

La médecin hygiéniste en chef de la province, Bonnie Henry, et le ministre de la Santé, Adrian Dix, ont annoncé ces nouvelles mesures lors de leur point de presse de jeudi sur l’évolution de la pandémie.

Le point sur la progression de la maladie en Colombie-Britannique :

La province a enregistré 538 nouveaux cas de COVID-19 et un mort de plus depuis mercredi.

On compte six nouveaux foyers de contamination dans le système de santé de la province, de sorte que 59 établissements sont présentement touchés, dont 40 centres de soins longue durée.

Une nouvelle éclosion communautaire a été identifiée au BC LNG joint venture à Kitimat, où des employés ont reçu un diagnostic positif à la COVID-19.

On compte désormais 24 960 cas de COVID-19 depuis le début de la pandémie dans la province et 321 personnes ont succombé à la maladie. Parmi les cas actifs, 217 personnes sont hospitalisées, dont 59 aux soins intensifs.

Tous les rassemblements ou événements sociaux communautaires sont suspendus, y compris ceux avec moins de 50 personnes dans des environnements contrôlés, a annoncé la Dre Henry. Ceci inclut les lieux de culte, qui ne pourront pas tenir de service en personne pendant cette période.

Il y a cependant des exceptions pour certains événements qui ont un horizon limité dans le temps, comme les mariages, les baptêmes et les funérailles. Ceux-ci peuvent avoir lieu, mais sans réception associée à la célébration, et avec un maximum de 10 personnes.

Les séances d’activité physique en groupe jugées les plus risquées pour la propagation du virus — soit les cours de yoga chaud, les séances d’entraînement à intervalles de haute intensité (HIIT), et les cours de vélo-cardio à l’intérieur — sont désormais interdites dans toute la province.

Ces activités à haut risque ne pourront pas avoir lieu dans un avenir prévisible, a averti la Dre Henry.

Les masques doivent être portés en tout temps à l’intérieur, sauf pour manger et boire. Les enfants de moins de 2 ans et les personnes qui ne sont pas capables d’enfiler et d’enlever un masque par elles-mêmes sont dispensées de cette obligation.

Les autorités sanitaires demandent aussi aux employeurs de suspendre le retour des employés sur les lieux de travail et de favoriser le travail à la maison.

Elles recommandent aux Britanno-Colombiens de rester dans leurs régions respectives et de reporter, si possible, les voyages non essentiels ailleurs dans la province. Les autres Canadiens sont invités à remettre leur séjour en Colombie-Britannique à plus tard, si possible.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !