•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des taux anormaux de plomb dans l'eau de certaines écoles du CSS des Chic-Chocs

Un enfant buvant à une fontaine.

À certains points d’eau, les élèves doivent désormais laisser couler l’eau avant de la consommer, à la demande du ministère (archives).

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

L'eau de certaines écoles du Centre de services scolaire des Chic-Chocs dépasse les normes de plomb, selon une analyse demandée par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur.

Le CSS des Chic-Chocs en a fait l’annonce jeudi matin par communiqué.

Les résultats des analyses de la concentration de plomb, effectuées sur 445 points d'eau, révèlent que certains d'entre eux dépassent la nouvelle norme de Santé Canada établie l'an dernier. Celle-ci s’élève à cinq microgrammes par litre.

Le CSS n’indique toutefois pas dans son communiqué de combien dépassait le taux de plomb dans les points d’eau problématiques.

Toujours selon le communiqué, les lavabos des toilettes et des vestiaires sont désormais réservés exclusivement au lavage des mains, tandis qu’à d’autres points d’eau, les élèves doivent laisser couler l’eau avant de la consommer, à la demande du ministère.

Le CSS ajoute que des correctifs seront apportés à 91 points d’eau servant à la consommation et à la préparation des aliments dans les semaines à venir.

Certains points d’eau ont également dû être condamnés.

Le CSS des Chic-Chocs n’était pas disponible pour répondre à nos questions vendredi.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !