•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mondial junior : Jakob Pelletier veut saisir sa dernière chance

Jakob Pelletier enfile un chandail des Flames.

Jakob Pelletier a été choisi au premier tour du repêchage 2019 de Ligue nationale de hockey par les Flames de Calgary.

Photo : Getty Images / Bruce Bennett

Radio-Canada

Le jeune espoir des Flames de Calgary Jakob Pelletier a bien l’intention de saisir « sa dernière chance » de se tailler un poste au sein d’Équipe Canada junior (ÉCJ).

 Je suis venu en mission ici et c’est ma dernière chance, donc je vais tout faire pour faire l’équipe , a d’abord évoqué Pelletier en visioconférence jeudi, en marge du camp de sélection d’ÉCJ à Red Deer, en Alberta.

L'attaquant de 19 ans avait raté l’opportunité de jouer pour ÉCJ l’année dernière après avoir subi une commotion cérébrale tout juste avant le camp de sélection. En conséquence, il avait dû observer le tournoi de son divan.

 Ça a été dur pendant la première semaine du camp, après ma blessure , a admis Pelletier,  mais une fois que le tournoi a commencé, tout ce que je voulais, c’est que le Canada gagne.

Le hockeyeur de Québec est optimiste quant à ses chances de faire partie de l’équipe cette saison.

Si on se fie aux trios préliminaires formés par l’entraîneur-chef André Tourigny, Pelletier pourrait compléter une unité avec Cole Perfetti et Hendrix Lapierre, deux joueurs qui ont fait la pluie et le beau temps ensemble à la Coupe Hlinka-Gretzky en 2019.

Cette perspective enchante celui qui a été sélectionné au 26e échelon par les Flames en 2019

 Je suis un gars qui travaille, qui va chercher la rondelle dans les coins. "Perf" est un "sniper" et "Lapper" est un fabricant de jeux, donc je pense que ça ferait un très bon trio , a-t-il confié.

 Je suis un joueur qui excelle dans les deux sens de la patinoire et je peux jouer en infériorité numérique, donc je sais que si je fais le club, alors je jouerai sur le troisième ou le quatrième trio. Je suis prêt à ça , a-t-il conclu.

La LNH? On verra

Après trois saisons avec les Wildcats de Moncton, Pelletier est passé aux Foreurs de Val-d’Or en juin.

Pour être honnête, ça a été dur de quitter Moncton, mais à mon arrivée tout le monde a été incroyable avec moi, ce qui a rendu la transition plus facile, dit-il.

Pelletier a commencé la campagne sur les chapeaux de roue en marquant trois buts et en récoltant 10 mentions d’assistance en neuf parties avec sa nouvelle équipe.

Le jeune espoir des Flames affirme qu’il est en contact avec l’organisation, mais ne sait pas encore quels sont les plans de l’équipe pour lui cette saison.

S’il est choisi pour représenter le Canada, il ratera vraisemblablement le camp des Flames qui devrait s’amorcer à la mi-décembre.

Les Flames me laissent me concentrer sur ce qui se passe ici. Après, on verra, a-t-il mentionné.

Neuf joueurs de la Ligue de hockey junior majeur du Québec participent au camp de sélection d’ÉCJ, qui se poursuivra jusqu’au 13 décembre.

Une fois formée, l’équipe se dirigera ensuite vers Edmonton en vue du Mondial de hockey junior qui se déroulera du 25 décembre 2020 au 5 janvier 2021.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !