•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Dr Huard fait face à de nouvelles accusations d'agression sexuelle

Ildebert huard

Ildebert huard

Photo : Radio-Canada

Le fondateur de la maison de thérapie Villa Ignatia, le docteur Ildebert Huard, voit son dossier s'alourdir. Il doit faire face à de nouvelles accusations d'agression sexuelle.

Déjà accusé d'agression sexuelle sur cinq femmes, le bureau du Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) porte contre lui des accusations concernant trois nouvelles plaignantes.

Âgé de 91 ans, le docteur Huard doit comparaître mardi au palais de justice de Québec pour répondre à des nouvelles accusations.

Médiatisation

Ces nouveaux dossiers découlent de la médiatisation de son arrestation, alors que d'autres femmes auraient décidé de se plaindre du comportement du médecin.

Ildebert Huard a fondé la Villa Ignatia en 1984 pour traiter les personnes aux prises avec une dépendance à la drogue ou l'alcool.

Une bâtisse avec un toit en cône à l'arrière et une enseigne à l'avant sur laquelle on peut lire : Villa Ignatia

La maison de la Villa Ignatia est située dans un quartier central de la ville de Québec.

Photo : Radio-Canada

C'est ainsi qu'il aurait agressé des femmes qui s'étaient investies dans une thérapie.

Lors de la première vague de dénonciation, les gestes reprochés remontaient pour la plupart à l'été 2019.

Les nouvelles accusations concernent des femmes âgées de 30 à 70 ans pour des événements qui seraient survenus entre 2016 et 2018.

Le docteur Huard est en liberté pendant le processus judiciaire, mais il n'a pas le droit de se rendre à la maison de thérapie qu'il a fondée.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.