•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

10 trucs pour surfer plus vert

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Surfer plus vert.

Naviguer sur le web entraîne des gaz à effet de serre.

Photo : Radio-Canada / François Dubuc

Radio-Canada

Les deux tiers des Canadiens de 15 à 34 ans regardent plus de vidéos en continu qu'avant sur les plateformes gratuites depuis le début de la pandémie. Même si le vocabulaire du numérique évoque la légèreté des nuages ou du surf, l’empreinte carbone de l’infrastructure qui soutient ce secteur représente environ 4 % de toutes les émissions de gaz à effet de serre d’origine humaine.

La sobriété numérique pique votre curiosité?

Carbone vous propose des astuces pour alléger l'empreinte environnementale de votre navigation sur le web.

1. Utilisez des outils qui permettent de prendre la mesure de votre empreinte numérique, comme l'application Carbonalyser (Nouvelle fenêtre). Ce calculateur s’installe sur le navigateur Firefox et convertit les émissions gaz à effet de serre de vos habitudes de navigation en unités faciles à comprendre, comme l’équivalent en kilométrage parcouru en voiture.

Il existe également des outils qui vous permettent de vérifier si vos pages préférées sont hébergées sur des serveurs polluants, comme le site web Carbon Calculator (Nouvelle fenêtre). Il suffit d’y entrer l’adresse d’une page web et d’attendre le résultat.

2. Téléchargez les musiques ou les vidéos que vous êtes susceptibles d’écouter plus d’une fois plutôt que de les écouter en boucle en diffusion en continu (streaming en anglais).

3. Attendez d’avoir accès à un réseau wi-fi pour regarder des vidéos plutôt que d’utiliser les données de votre plan de téléphonie mobile. Les antennes cellulaires sont plus énergivores que la transmission de données par wi-fi.

4. Faites un grand ménage de votre nuage en éliminant les vieux documents ou les photos et vidéos que vous ne souhaitez pas garder.

5. Testez les applications qui vous aident à mettre de l'ordre dans votre boîte de courriels, comme Cleanfox (Nouvelle fenêtre), un outil qui vous permet d’éliminer les vieux messages et de vous désabonner des infolettres qui ne vous intéressent plus.

6. Chaque minute de vidéoconférence émet environ 15 g d'équivalent CO2. Si votre situation le permet, proposez à votre équipe d’éteindre les caméras après les salutations, ou organisez simplement des réunions téléphoniques.

7. Faites vos recherches avec un moteur écoresponsable, comme Ecosia (Nouvelle fenêtre), qui replante des arbres avec l'argent de ses revenus publicitaires. D’autres outils de recherche, notamment Lilo (Nouvelle fenêtre) ou Ecogine (Nouvelle fenêtre), vous permettent de choisir les organismes qui bénéficieront des revenus engrangés par vos requêtes.

Vous pouvez aussi faire réapparaître les sites que vous avez déjà visités dans la barre d'adresse plutôt que de lancer une nouvelle requête avec un moteur de recherche. Ou encore : créez des favoris qui mènent vers les pages que vous visitez régulièrement, avec un gain de temps à la clé.

8. Revoyez vos codes de politesse! Une étude britannique (Nouvelle fenêtre) a démontré qu'il serait possible de faire de grands gains si, collectivement, nous réduisions l’envoi de courriels pour dire merci ou bien reçu , ou encore bonne fin de semaine.

9. Désactivez la lecture automatique et en haute définition sur les réseaux sociaux.

10. Diminuez volontairement votre consommation de vidéos ou limitez votre temps d’écran.

Le secteur du numérique et ses infrastructures sont gigantesques. Il y a donc mille et une façons d'agir pour réduire votre empreinte environnementale.

Selon une analyse (Nouvelle fenêtre) du regroupement d'experts The Shift Project, destiné à effectuer la transition vers une économie faible en carbone, la fabrication de tous les appareils électroniques – dont les téléviseurs – requiert 45 % de toute l’énergie consommée par tout le secteur des technologies de l’information. L’énergie requise pour la phase d’utilisation des appareils, additionnée à l’alimentation électrique qui soutient les centres de données et le réseau, accapare quant à elle 55 % de la consommation du secteur du numérique.

En amont de la navigation, réduire le nombre d'appareils que vous possédez et les faire durer le plus longtemps possible en les faisant réparer, par exemple, permet bien sûr d’alléger votre empreinte sur l’environnement.

Configurer votre ordinateur pour qu'il se mette en veille, réduire la luminosité des écrans, éteindre et même débrancher les appareils lorsqu’ils ne sont pas en fonction sont aussi des moyens d’économiser de l'énergie.

Carbone parle d'environnement autrement pour répondre aux préoccupations citoyennes. De la vulgarisation scientifique aux enjeux qui touchent le quotidien des Canadiens, les vidéos de Carbone explorent une diversité de problématiques et de défis pour faire des choix plus éclairés.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !