•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Twitch suspend xQc de sa plateforme pour tricherie

Un égoportrait de Félix Lengyel le montrant avec une casquette noire tournée vers l'arrière sur la tête dans le salon d'une maison.

Félix «xQc» Lengyel est l'un des meilleurs joueurs d'«Overwatch» au monde avec le personnage de Winston.

Photo : xqcow1 / Instagram

Radio-Canada

L’instavidéaste québécois vedette Félix Lengyel, alias xQc, a été suspendu de Twitch après que la plateforme a eu vent d’une tricherie lors d’un tournoi du jeu Fall Guys sur Twitch Rivals la fin de semaine dernière.

En plus de ne pouvoir participer à aucun événement sur Twitch Rivals, cette plateforme où des gens se livrent à des compétitions de sports électroniques, l’ancien pro de la Overwatch League doit également se départir de l'argent remporté au tournoi au cours duquel il a triché. Le compte xQc et son contenu ne sont déjà plus visibles sur le site web.

Sur Twitter, Twitch Rivals mentionne que xQc a utilisé des informations tirées d’un flux d’un autre joueur du tournoi pour donner un avantage à son équipe, ce qui contrevient à ses règlements. Félix Lengyel a reconnu ses torts et s’est excusé le lendemain dans un gazouillis.

L’instavidéaste québécois est suivi par quelque 4,2 millions d’internautes sur Twitch et ses vidéos en direct ont été regardées ces derniers mois par des dizaines de milliers de personnes en simultané.

Félix Lengyel est maintenant un abonné des mesures punitives de la part de Twitch, cumulant au moins quatre suspensions. Le service a par le passé bloqué son compte après qu’il a regardé une vidéo à caractère sexuel lors de l’une de ses diffusions.

L’adepte de jeux vidéo devrait toutefois rester prudent, car il n’est pas à l'abri d’une interdiction permanente.

Avec les informations de The Verge, et Engadget

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !