•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Moncton en phase orange et nouvelles règles pour l'isolement des travailleurs

Une femme portant un masque parle au téléphone.

Une femme porte son masque à l'extérieur, à Moncton, alors que la région est sur le point de basculer en phase orange.

Photo : Radio-Canada / Guy LeBlanc

Catherine Allard

La région de Moncton basculera en phase orange dès minuit, dans la nuit de jeudi à vendredi. Le Nouveau-Brunswick signale quatre nouveaux cas de COVID-19, annonce des changements aux règles d'isolement pour les travailleurs et déclare une nouvelle éclosion dans une résidence pour personnes âgées à Dieppe.

Il y a 43 cas actifs de COVID-19 au Nouveau-Brunswick, jeudi. Neuf nouveaux cas avaient été signalés mercredi.

Notre dossier : La COVID-19 en Atlantique

Retour en phase orange à Moncton

« Les données nous montrent que nous avons de bonnes raisons d'être inquiets, surtout dans la région de Moncton », affirme Jennifer Russell.

Deux personnes aînés portant un masque marchent sur le trottoir de le rue St-George, à Moncton au Nouveau-Brunswick.

Deux personnes aînés portant un masque marchent sur le trottoir de le rue St-George, à Moncton au Nouveau-Brunswick.

Photo : Radio-Canada / Guy Leblanc

Le retour en phase orange signifie que le port du masque sera obligatoire à l'intérieur et à l'extérieur, dans les lieux publics.

De plus, les résidents de la région devront à nouveau réduire leurs contacts sociaux à une bulle d'un seul ménage, qui peut être élargie pour inclure les soignants ou un membre de la famille immédiate qui a besoin de soutien.

Les déplacements non essentiels à destination ou en provenance de la région de Moncton sont a éviter.


Les coiffeurs et les gyms restent ouverts

Des changements aux restrictions en vigueur ont cependant été annoncés. Les salons de coiffure et les spas peuvent notamment demeurer ouverts cette fois-ci.

Les salles de sports, les gymnases et les studios de yoga pourront eux aussi continuer à accueillir leur clientèle, mais celle-ci doit respecter la distanciation physique et le port du masque.

Une coiffeuse portant un masque coupe les cheveux d'un homme.

Les salons de coiffure pourront demeurer ouverts pendant la phase orange, contrairement aux directives qui étaient en vigueur jusqu'ici.

Photo : Radio-Canada / Guy LeBlanc

Les lieux de divertissement comme les casinos, les cinémas, les salles de bingo, les cinémas et les grandes salles de spectacles peuvent poursuivre leurs activités, en respectant les mesures de la Santé publique.

La province précise que ces établissements doivent présenter un plan opérationnel afin de pouvoir poursuivre leurs activités.

Afin de connaitre toutes les mesures en vigueur dans la région de Moncton, veuillez consulter le site du gouvernement provincial (Nouvelle fenêtre).


De nouvelles règles pour les travailleurs

Les autorités précisent également que des exigences d'isolement plus rigoureuses seront imposées aux travailleurs qui entrent et sortent de la province.

Nous sommes en train d'introduire des changements importants pour les travailleurs qui reviennent dans la province après être sorti de la bulle atlantique pour le travail, affirme Blaine Higgs.

Les travailleurs devront dorénavant s'isoler pendant les cinq premiers jours suivants leur retour dans la province. Ils subiront ensuite un test de dépistage et pourront sortir par la suite, s'ils obtiennent un résultat négatif. Ils devront subir un autre test de dépistage dix jours après leur retour.

Les autorités précisent aussi que les consignes concernant leur isolement seront plus strictes. Les travailleurs pourront seulement s'isoler à la maison s'ils ont un espace personnel qui n'est pas partagé avec le reste de leur famille. Sinon, toute la famille devra s'isoler, explique Blaine Higgs.


Éclosion dans une résidence pour personnes âgées

La Santé publique signale une nouvelle éclosion dans une résidence pour personnes âgées : la résidence Oasis à Dieppe. Au moins un cas de COVID-19 a été signalé au sein de la résidence.

Lorsqu'il y a un cas dans une résidence, on a un processus, c'est le même qu'on a eu lors de l'éclosion au Manoir Notre-Dame [à Moncton] ou le Manoir de la Vallée [à Atholville] précise la médecin hygiéniste en chef.

Selon Jennifer Russell, 63 personnes habitent à la résidence Oasis et 34 personnes y travaillent. Ils seront tous testés aujourd'hui avec des tests rapides et ils seront testés plusieurs fois au cours des prochains jours.


Des cas dans des équipes de hockey

Deux équipes de la Ligue de hockey junior majeur du Québec en Atlantique sont en repos forcé.

Les Sea Dogs de Saint-Jean ont signalé un cas de coronavirus parmi les membres du personnel de l'équipe et ont suspendu leurs activités. Les Eagles du Cap-Breton ont aussi dû interrompre leurs activités, puisqu'ils ont affronté les Sea Dogs mercredi soir.

Les Sea Dogs devront notamment isoler les joueurs et les membres de leur personnel, retracer tous les membres de l'organisation qui sont entrés en contact avec la personne infectée, et contacter les responsables de la Santé publique afin de déterminer l'origine de l'éclosion. L'équipe a également reporté cinq parties d'ici au 25 novembre.

Un membre d'une équipe de hockey élite AAA du sud-est du Nouveau-Brunswick a reçu un résultat positif à un test de dépistage de la COVID-19. Toutes les activités de cette équipe sont suspendues pour deux semaines et les joueurs sont en isolement.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !