•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une zone chaude mise en place à l'hôpital de Jonquière

Chargement de l’image

Une zone chaude sera créée à l'hôpital de Jonquière.

Photo : Radio-Canada / Louis Martineau

Chargement de l’image
Prenez note que cet article publié en 2020 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) du Saguenay-Lac-Saint-Jean établit une nouvelle zone chaude à l’hôpital de Jonquière pour accueillir des patients atteints de la COVID-19.

Le nombre grandissant de malades de la COVID-19 qui ont besoin d’être hospitalisés, la faible marge de manœuvre dont dispose le réseau de la santé actuellement en matière de ressources humaines et le nombre de cas qui continue sa progression justifient la décision du CIUSSS.

Jeudi, 241 nouveaux cas ont été déclarés dans la région. On compte également 48 personnes hospitalisées, dont 10 aux soins intensifs.

La présidente-directrice générale du CIUSSS, Julie Labbé, indique dans un communiqué que la création d’une nouvelle zone chaude a pour but d’assurer le bon fonctionnement des activités et le maintien des services essentiels.

Bien qu’il s’agisse d’une décision difficile, la réorganisation de certains services permettra à notre établissement de se donner la capacité de faire face aux besoins, notamment ceux en termes d’hospitalisations liées à la COVID-19 qui augmentent de façon importante, précise Julie Labbé.

Fermeture de lits et d’un bloc opératoire

Pour libérer du personnel qui ira prêter main-forte aux employés de l’hôpital de Chicoutimi au cours des prochains jours, le CIUSSS annonce la fermeture partielle de dix lits de l’unité de médecine à l’hôpital de La Baie pour une durée indéterminée. Les usagers touchés par cette fermeture de lits seront transférés à l’hôpital de Jonquière.

Le bloc opératoire de l’hôpital de Jonquière sera également fermé jusqu’au 4 janvier 2021 afin de permettre au personnel d’aller soutenir l’équipe du bloc opératoire de l’hôpital de Chicoutimi.

Dans le contexte de pandémie, les chirurgies sont planifiées seulement quelques jours à l’avance. Seules celles qui sont urgentes et semi-urgentes sont réalisées. Les personnes dont la chirurgie doit être reportée seront contactées par téléphone.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !