•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le NPD accuse Doug Ford d'avoir accepté un don illégal du Collège Chrétien

Le premier ministre de l'Ontario a utilisé les locaux de l'institution dirigée par Charles McVety durant la course au leadership de 2018 sans le déclarer à Élections Ontario.

Doug Ford en point de presse.

Le premier ministre ontarien Doug Ford

Photo : La Presse canadienne / Chris Young

Doug Ford aurait accepté « un don illégal non déclaré » du Collège Chrétien du Canada lors de la course au leadership de 2018, selon des documents obtenus par le NPD et partagés aux médias.

Les néodémocrates exigent qu'Élections Ontario ouvre une enquête parce que Doug Ford a utilisé des locaux du Collège Chrétien comme bureau de vote, mais n'a pas déclaré de dépense ou de don liés à cette utilisation dans son relevé des contributions (Nouvelle fenêtre).

Le Collège Chrétien est dirigé par Charles McVety, un pasteur évangélique aux propos homophobes et islamophobes et proche partisan de Doug Ford. Le premier ministre ontarien s'est attiré une pluie de critiques puisqu'il veut redonner à l'institution le droit d'être une université, droit qu'elle avait perdu en 1983.

En Ontario, les candidats ne peuvent pas accepter de dons, en espèces ou en nature, d'entités enregistrées comme des organismes de bienfaisance, des entreprises ou des syndicats. Ils doivent déclarer toutes les dépenses de campagne.

Elle est en point de presse à Queen's Park.

La chef de l'opposition, Andrea Horwath.

Photo : Assemblée législative de l'Ontario

Le NPD a donc aussi écrit à l'Agence du revenu pour vérifier si le Collège Chrétien, qui est un organisme de bienfaisance, avait enfreint la Loi de l’impôt sur le revenu.

Pour Doug Ford, le renvoi d'ascenseur à Charles McVety est plus important que le message que ça envoie aux Ontariens LGBTQ et musulmans. On sait tous que Charles McVety a joué un rôle clé dans son élection à la tête du parti en lui ouvrant grand les portes de son collège pour solliciter des votes.

Andrea Horwath, cheffe du NPD

L'attachée de presse de Doug Ford, Ivana Yelich, indique que son bureau examine la question en ce moment et si des mesures correctives sont nécessaires, elles seront prises immédiatement.

De son côté, Élections Ontario ne commente pas si elle a reçu une plainte ou si elle enquête ou non sur une affaire, dit sa porte-parole Eleni Armenakis.

Cela ressemble à une autre entente secrète entre M. Ford et son partisan politique Charles McVety, a lancé la néo-démocrate Laura Mae Lindo lors de la période de questions à Queen's Park jeudi. Le ministre Ross Romano a répondu que toutes les institutions ont le droit de demander pour devenir une université et qu'il s'agit d'un processus indépendant.

L'ancienne première ministre et députée libérale, Kathleen Wynne, en a rajouté en rappelant que Charles McVety est un homophobe et un raciste. Le gouvernement Ford se cache derrière le processus indépendant en cours, a dit Mme Wynne, mais a choisi, en parallèle, d'imposer ce changement à l'aide d'un projet de loi pour la COVID-19.

Le Collège Chrétien impose un code de conduite strict à ses élèves, qui interdit notamment toute relation sexuelle en dehors du mariage hétérosexuel.

En 2010, l’émission de télévision nationale animée par M. McVety, Word TV, a été retirée des ondes après que le Conseil canadien des normes de la radiotélévision eut jugé (Nouvelle fenêtre) qu’elle véhiculait des propos malveillants, insidieux et fondés sur la conspiration envers la communauté gaie et des positions abusives et indûment discriminatoires au sujet de l’islam.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !