•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Ontario atteint un nombre critique de patients aux soins intensifs

La province recense 1210 nouveaux cas de COVID-19 et 28 morts jeudi.

Une patiente, avec un masque à oxygène, couchée dans un lit d'hôpital.

Les hôpitaux ontariens pourraient devoir annuler des opérations chirurgicales non urgentes.

Photo : getty images/istockphoto / Halfpoint

Radio-Canada

L'Association des hôpitaux de l'Ontario tire la sonnette d'alarme, alors que 150 patients atteints de la COVID-19 sont maintenant aux soins intensifs dans la province, le seuil à partir duquel les hôpitaux pourraient devoir annuler des interventions chirurgicales non urgentes.

Le président de l'Association des hôpitaux de l'Ontario, Anthony Dale, indique sur Twitter que ce seuil a été atteint jeudi matin.

Il ajoute que toutes les régions de la province font état d'une augmentation des hospitalisations liées à la pandémie, pas seulement le Grand Toronto.

Plusieurs hôpitaux indiquent même que leur taux d'occupation des lits aux soins intensifs est de 100 % ou plus, y compris Credit Valley, Norfolk, Bracebridge, Soldier's Memorial, Perth, Hawkesbury et Ottawa (Campus Civic).

Il y a quelques semaines, la province a prédit une accélération des hospitalisations ainsi qu'une hausse du nombre de patients aux soins intensifs et des décès. Malheureusement, cette projection hypothétique est maintenant réalité.

Anthony Dale, président de l'Association des hôpitaux de l'Ontario

Compte tenu de la gravité de la situation, les hôpitaux vont continuer à faire tout ce qui est possible pour que les patients qui nécessitent des soins puissent continuer à obtenir ces services, ajoute-t-il dans une déclaration écrite.

M. Dale indique aussi que le premier ministre Doug Ford et la ministre de la Santé Christine Elliott ont discuté de la question avec les membres du conseil d'administration de l'Association des hôpitaux mercredi.

Il ajoute que la province a mis des ressources supplémentaires à la disposition des hôpitaux en matière de soins intensifs, sans donner de détails.

Le bilan de la santé publique provinciale, qui est fondé sur des données moins à jour, fait état jeudi de 526 hospitalisations (-9), y compris 146 patients aux soins intensifs (+19) et 88 patients sous respirateur (+10).

Durant la première vague de la pandémie (mars à juin), des dizaines de milliers d'opérations avaient dû être annulées à cause de l'accaparement des ressources médicales par la COVID-19, selon des données compilées par l’Institut canadien d’information sur la santé (ICIS).

1210 nouveaux cas et 28 morts

Jeudi, l'Ontario recense 1210 nouvelles infections et 28 morts.

Les régions les plus touchées demeurent Peel (+361), Toronto (+346) et York (+143).

La région de Durham a 57 nouveaux cas; Ottawa, 37; Hamilton, 37 et Halton, 35.

Le nombre moyen de nouveaux cas par jour en Ontario au cours de la dernière semaine est de 1370.

Au total, la province a recensé 99 372 cas depuis le début de la pandémie.

Le bilan des décès grimpe à 3443 avec les 28 morts qui s'ajoutent jeudi.

En revanche, grâce à 1376 nouvelles guérisons, le nombre de cas actifs, qui se chiffre à 12 628, est à la baisse pour une deuxième journée de suite.

Le premier ministre Doug Ford a indiqué mercredi qu'il annoncerait de nouvelles restrictions vendredi pour Toronto et les régions de Peel et de York.

91 cas de plus dans les écoles

Il y a 91 infections supplémentaires en milieu scolaire jeudi, portant le total à plus de 2500 au cours des 14 derniers jours.

Plus de 80 % des nouveaux cas touchent des élèves.

Au total, 680 écoles ont actuellement un cas déclaré de COVID-19, soit un peu plus de 14 % des écoles de la province.

Trois écoles sont fermées présentement à cause d'éclosions.

Hausse du dépistage

Plus de 41 800 tests de dépistage ont été effectués au cours des dernières 24 heures, une nette amélioration comparativement aux 3 derniers jours.

Toutefois, l'objectif provincial est de 50 000 tests par jour.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !