•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Achetez tôt, expédiez tôt, conseille Postes Canada

Une factrice remplit un camion de livraison de Postes Canada.

Postes Canada invite les consommateurs à devancer leurs achats des Fêtes.

Photo : Radio-Canada / Jean-Philippe Hughes

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2020 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Postes Canada ainsi que d'autres entreprises de livraison de colis disent traiter des volumes semblables à ceux de Noël depuis le début de la pandémie et intensifient maintenant leurs efforts pour faire face à la ruée vers les Fêtes qui approchent.

En mars et en avril, les Canadiens ont commencé à magasiner en ligne et nous avons constaté que leur confiance envers le commerce en ligne a augmenté tout au long de l'année, a déclaré le porte-parole de Postes Canada, Jon Hamilton.

Dans un sondage réalisé en juin auprès de 3000 Canadiens, Postes Canada a révélé que 44 % d'entre eux ont déclaré faire plus de magasinage en ligne qu'avant la pandémie.

Dans le même sondage, 48 % des répondants ont dit prévoir faire la plupart ou la totalité de leurs achats de Noël sans quitter leur demeure.

Cela a conduit à une surabondance sans précédent de colis, soit près de deux millions par jour, selon Postes Canada. 

La société d'État avertit les Canadiens qui espèrent envoyer par la poste des cadeaux à des amis ou des membres de leur famille, avant Noël, de le faire d'ici le 9 décembre.

Embauche de personnel supplémentaire

Postes Canada a embauché 4000 employés supplémentaires pour la période entre le Vendredi fou et Noël et met 1000 camions de plus sur les routes pour faire face à la vague du temps des Fêtes.

Amazon, qui compte sur Postes Canada pour livrer bon nombre de ses colis au pays, a déclaré qu'elle embauchait également des milliers de travailleurs pour répondre à la demande saisonnière.

L'entrepôt d'Amazon.

L'entrepôt d'Amazon à Ottawa.

Photo : Radio-Canada

Les autres entreprises de livraison de colis ressentent également la pression et en récoltent également les fruits.

Nous assistons certainement à une augmentation de la demande, a déclaré Jenn Heyward, fondatrice de Gopherit Deliveries, qui a converti son entreprise de livraison d'Ottawa en un entrepôt complet lorsque la pandémie de la COVID-19 a été déclarée. Nous sommes maintenant sept fois plus gros qu'il y a un an.

Toutes les entreprises qui œuvrent dans la livraison s’entendent pour dire que, si vous voulez que vos colis soient livrés à temps, achetez tôt et expédiez tôt.

Avec des informations de Stu Mills

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !