•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ambulances à Lévis : le maire Lehouillier s’impatiente

Gilles Lehouillier, maire de Lévis, lors d'une entrevue à l'Assemblée nationale après le dépôt du budget du Québec 2020-2021.

Gilles Lehouillier, maire de Lévis

Photo : Radio-Canada

Le maire de Lévis trouve inacceptable qu'une de ses concitoyennes soit décédée après qu'une ambulance eut dû faire demi-tour pour répondre à un appel jugé plus urgent. Gilles Lehouillier réitère sa demande au ministère de la Santé d’ajouter une ambulance « dès maintenant ».

Nous ne pouvons plus attendre. Il faut que ça se fasse. Dès maintenant, écrit le maire de Lévis dans une longue publication sur sa page Facebook.

Gilles Lehouillier affirme que le problème de couverture ambulancière sur le territoire de Lévis est une question vitale . Une ambulance qui fait demi-tour, c’est inacceptable , s’indigne-t-il.

Ce dernier fait à nouveau valoir que Lévis ne compte que huit ambulances alors que certaines villes comparables en compte presque le double.

Je me fais le porte-parole de la population lévisienne. Il y a un petit peu d'insécurité.

Gilles Lehouillier, maire de Lévis

Ce qu’il reste à régler c'est : pourquoi on ne peut pas obtenir l'ambulance supplémentaire demandée? C'est quoi les critères?, lance Gilles Lehouillier, en entrevue à Radio-Canada.

Depuis quelques années déjà, Dessercom et le syndicat des ambulanciers dénoncent le manque d'ambulances à Lévis et réclament l’ajout de 200 heures de services sur le territoire, soit l’équivalent d’un véhicule par jour.

Le CISSS de Chaudière-Appalaches a fait la même demande au ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS). Dans le document présenté au MSSS le 30 juillet, le CISSS dit noter une hausse de 10% du nombre d’appels à Lévis depuis deux ans.

Notre ville est passée du 8e au 7e rang des grandes villes.

Gilles Lehouillier, maire de Lévis
Une ambulance

Lévis compte huit ambulances sur son territoire.

Photo : Radio-Canada / Carl Boivin

Il y a 14 000 appels par année pour les services ambulanciers. Ça fait 38 appels par jour. Il faut qu'on se donne des moyens, une desserte ambulancière d’une grande ville , estime Gilles Lehouillier.

Dans son rapport rendu public en juillet, la coroner Julie Langlois a déjà mis en lumière le problème de couverture ambulancière à Lévis à la suite du décès d’Hugo St-Onge. L’ambulancier de 24 ans a succombé à un arrêt cardio-respiratoire en attendant l’ambulance il y a trois ans.

Le maire de Lévis avait alors interpellé le ministre de la Santé, Christian Dubé, et il avait réussi à obtenir une rencontre avec des membres de son équipe. Gilles Lehouillier se disait alors confiant.

Le 8 octobre, le cabinet du ministre a confirmé à Radio-Canada l’ajout imminent d’heures de services ambulanciers la nuit à Lévis.

Mais depuis, rien n’a bougé et impossible de connaître le nombre d’heures qui seront ajoutées, ni quand elles le seront. Le cabinet du ministre Christian Dubé a de nouveau refusé notre demande d’entrevue à ce sujet mardi.

Avec la collaboration de Marc-Antoine Lavoie

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !