•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : 55 % des détenus de la prison de New Carlisle sont atteints du virus

Prison de New Carlisle, fils barbelés

Une éclosion touche la prison de New Carlisle depuis plusieurs jours (archives).

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

L'éclosion de COVID-19 prend de l'ampleur au centre de détention de New Carlisle : le nombre de personnes atteintes du virus s'élève maintenant à 31 personnes sur les 56 détenus.

Sept membres du personnel ont également reçu un diagnostic positif, dont deux sont considérés comme rétablis.

Le ministère de la Sécurité publique indique avoir mis en place différentes mesures afin de protéger les détenus et le personnel.

Ainsi, des zones chaudes, tièdes et froides ont été établies à l'intérieur de l'établissement de détention. La création de ces zones a été déterminée en fonction du nombre de personnes incarcérées touchées et a été validée par la Santé publique.

Le ministère ajoute que toutes les personnes incarcérées et les agents des services correctionnels qui ont reçu un test négatif seront testés de nouveau tous les trois jours.

Un deuxième dépistage massif a d'ailleurs eu lieu dans le milieu carcéral lundi.

Le ministère ajoute que des masques de procédure, en remplacement des couvres-visages, ont été remis à toutes les personnes incarcérées. La fréquence de nettoyage des aires communes a aussi été triplée.

La Sécurité publique souligne enfin qu’une infirmière du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) est présente sept jours par semaine dans l'établissement de détention.

Un cas de COVID-19 au centre de détention de Percé

Par ailleurs, un cas actif de COVID-19 est aussi recensé parmi le personnel du centre de détention de Percé.

Certains agents de Percé sont allés prêter main-forte à New Carlisle la fin de semaine dernière étant donné qu'une quinzaine de travailleurs étaient en isolement.

Le ministère de la Sécurité publique refuse toutefois de confirmer si ces cas sont liés.

Interrogé quant à de possibles mouvements de personnel, le ministère précise qu'au cours des prochains jours, le centre de détention de New Carlisle pourra s’adjoindre les services de deux aspirants-agents des services correctionnels qui étaient en poste dans d’autres établissements.

De même, la Sécurité publique indique que des employés retirés du travail en raison de la COVID-19 seront aussi de retour dans les prochains jours.

Avec des informations d'Isabelle Larose

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !