•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Habiller son enfant du milieu de l'automne à l’hiver : un véritable casse-tête!

Le milieu de l'automne soulève une question aussi essentielle qu’angoissante : comment habiller son enfant pour qu’il n'ait ni trop froid ni trop chaud?

Les articles essentiels de l'hiver sont le manteau, les bottes, les mitaines, la tuque, le cache-cou et les chaussettes.

Habiller son enfant l'hiver peut être un véritable casse-tête pour les parents.

Photo : Radio-Canada / Yosri Mimouna

Radio-Canada

D’abord, il y a l'automne, où les matinées sont froides, les après-midis chaudes et les soirées fraîches. Ensuite vient l’hiver, avec sa température sibérienne, ses vents forts et sa neige humide. Entre les deux, il y a des parents pour qui habiller leur enfant constitue un véritable casse-tête vestimentaire.

Pourtant, il est très facile de garder son enfant au chaud et au sec, soutient Alexis Bernier, responsable des produits de randonnée au magasin Décathlon. Il suffit, dit-il, de suivre quelques principes de base qui prévalent autant à l'automne qu’à l’hiver.

La première des choses est de bien gérer l’humidité.

Alexis Bernier, responsable des produits de randonnée, Décathlon

On ne le dira jamais assez, plus on est en mesure de chasser l’humidité de ses vêtements, plus on va être confortable, affirme le chef d’équipe.

Un garçon de huit ans qui a froid et qui est triste.

Pour que nos enfants n'aient pas froid, il suffit de suivre quelques principes de base.

Photo : getty images/istockphoto / ChristopherBernard

La méthode pelure d’oignon

Le système multicouche — davantage connu comme étant la méthode pelure d’oignon, où l'on superpose des vêtements — demeure ce qu’il y a de plus efficace, selon Alexis Bernier.

1re couche : C’est la couche de base, celle que l’on va porter directement sur la peau et qui va évacuer l’humidité afin de garder le corps au sec. En hiver, ça peut être une petite combinaison du style de celle que l’on porte sous ses vêtements. Évitez le coton et privilégiez le polyester.

2e couche : Le but de cette couche est de conserver la chaleur du corps. Idéalement, on doit utiliser un polar, un manteau doublé en duvet ou en plumes ou encore un manteau conçu d’un tissu synthétique.

3e couche : Il s’agit de la couche extérieure, celle qui va nous protéger des intempéries, qui résiste au vent, à la pluie et à la neige.

Cette méthode permet de gérer son habillement selon la météo et l’effort physique déployé lors d’une activité. Si d'aventure on a trop chaud, par exemple, on peut enlever la deuxième couche et se contenter de la première et de la troisième.

Les articles essentiels de l’hiver

Les vêtements essentiels d'hiver.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les vêtements essentiels d'hiver.

Photo : Radio-Canada / Yosri Mimouna

Comment bien habiller son enfant pour l’hiver? L’équipe du Téléjournal Ottawa-Gatineau a posé la question à des experts.

Le manteau

Le manteau est probablement la pièce maîtresse de son ensemble d’hiver. Assurez-vous qu’il puisse s’ajuster aux poignets, qu’il soit imperméable et coupe le vent. Préférez les fermetures Éclair aux boutons. Choisissez un manteau avec un capuchon qui, par des températures sibériennes, garde le cou et les oreilles au chaud.

Les bottes

Pour les bottes, on choisit celles qui ont des semelles en caoutchouc, pour ne pas déraper lorsqu’il fait froid, et celles qui sont imperméables. Les bottes ne doivent pas être trop petites, afin de permettre au sang de bien circuler dans les pieds. Idéalement, il doit y avoir un espace d’un centimètre à l’avant et à l’arrière du pied.

La tuque

Pour les enfants, la tuque est préférable au bandeau et aux cache-oreilles. C’est par la tête et le cou que la perte de chaleur est la plus importante.

Les mitaines

Les mitaines seraient plus chaudes que les gants, car elles gardent les doigts ensemble. Les enfants, qui jouent constamment dans la neige, seront plus heureux avec celles qui sont imperméables. Évitez les modèles en coton, car ils sèchent difficilement une fois humides.

Les chaussettes

De préférence, on les choisit en fibre synthétique ou en laine. La laine de mérinos est l’une des meilleures options. Évitez le coton, car il garde l’humidité. Mieux vaut investir dans une bonne paire de chaussettes plutôt que d’enfiler deux paires, car cela peut être néfaste si la grandeur des bottes ne le permet pas.

Cache-cou

Plus un foulard est long, plus il s’enroule autour du cou et plus il isole du froid, mais autour des structures de jeux, s’il se détache, il peut s’avérer dangereux. Privilégiez les cache-cou. Ils sont plus sécuritaires et protègent autant du froid que le foulard, sinon plus.

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Un petit garçon dehors, un jour d'hiver.

Choisir les bons vêtements

En règle générale, les vêtements doivent être choisis en fonction de l’activité pratiquée.

L’une des grandes erreurs le plus souvent commises, c’est d’acheter un seul manteau pour tout faire, remarque Alexis Bernier. Il rappelle, à juste titre, qu’on ne s’habille pas de la même façon lorsqu’on part en randonnée et lorsqu’on va faire l’épicerie.

Voici quelques éléments à prendre en considération avant de faire vos achats.

1. L’imperméabilité

Un bon manteau résiste au vent, à la pluie et à la neige. Faites attention à la mention résiste à l’eau, car elle n’est pas nécessairement synonyme d’imperméabilité.

2. L’isolation

Attention, des vêtements isolés ne sont pas nécessairement épais. Les nouvelles technologies isolantes rendent les vêtements d’hiver plus légers. La plupart des bottes protègent jusqu’à - 30 degrés Celsius, mais attention, comme le manteau, il faut choisir la paire de bottes adaptée à son activité.

3. Les matériaux

Le coton est le matériel qui est le plus à éviter si on pratique une activité soutenue. C’est un matériel doux, mais une fois humide, il est difficile de le faire sécher, contrairement au polyester. Il est très important que le manteau et le pantalon de neige puissent respirer afin d’éviter toute transpiration.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !