•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Interdire les voyages sur l’île de Vancouver est une possibilité, déclare John Horgan

La marina de Cowichan Bay sur l'île de Vancouver.

Le gouvernement provincial envisage l'idée de bannir tous les voyages non essentiels sur l'île de Vancouver pour éviter une propagation du virus sur le territoire.

Photo : Radio-Canada / Philippe Moulier

Les records de cas de COVID-19 qui s’accumulent ces dernières semaines en Colombie-Britannique soulèvent des questionnements quant au renforcement des mesures sanitaires par la province qui n'exclut pas l’idée de bannir tous voyages sur l’île de Vancouver.

Mardi, la régie de la santé de l’île enregistrait 16 nouveaux cas de COVID-19 et comptait dorénavant 114 personnes atteintes du virus sur son territoire.

Si ces nombres sont faibles comparés aux 484 nouveaux cas enregistrés mardi dans la région de la vallée du Fraser, leur augmentation est toutefois à surveiller, indique le premier ministre John Horgan.

La situation sur l’île a été bonne ces 10 derniers mois, mais nous voyons une augmentation [des cas] depuis la semaine dernière et c’est très troublant pour nous les insulaires, dit-il.

John Horgan portant un masque.

Le premier ministre John Horgan s'est exprimé, mardi, au micro de Gregor Craigie qui anime l'émission radiophonique On The Island de CBC.

Photo : La Presse canadienne / DARRYL DYCK

La médecin hygiéniste en chef de la province, Bonnie Henry, décourage déjà les résidents qui habitent les régions de Vancouver et de la vallée du Fraser de voyager et sortir de leur zone.

Le médecin hygiéniste de la régie de la santé de l’île, Richard Stanwick, propose toutefois d’aller plus loin et d’empêcher également l’accès à toute personne qui voudrait se rendre sur l’île pour un voyage non essentiel. Une possibilité que le gouvernement envisage.

Nous accordons de l’importance à la contribution du Dr Stanwick et à son travail avec la Dre Henry et les autres médecins hygiénistes, dit le premier ministre.

Pour le moment, aucune mesure n’est toutefois en vigueur pour empêcher l’entrée sur l’île de Vancouver, mais les voyages ne sont pas recommandés afin d'éviter que la propagation de la COVID-19 s’y accentue.

Si vous planifiez aller observer les tempêtes à Tofino ce week-end, ce n’est pas un bon moment pour cela, illustre John Horgan.

Le port du masque toujours pas obligatoire partout

Le port du masque est obligatoire dans les transports en commun et les centres hospitaliers de la province, mais il est également encouragé dans les commerces et les lieux publics.

Malgré une recrudescence des cas de COVID-19, le gouvernement ne souhaite toujours pas rendre le port du masque obligatoire dans l’ensemble de la province.

Ça me déçoit que les Britanno-Colombiens ignorent de bons conseils. Mais notre plus grand défi actuellement ce sont les éclosions qui surviennent lors de rassemblements privés et non à l’épicerie, indique John Horgan

Un resserrement des mesures et une approche plus restrictive ne sont cependant pas à exclure, soutient-il. Tout dépendra des conseils de la Dre Bonnie Henry.

Avec les informations de On The Island

Carte montrant les cas de coronavirus par pays

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !