•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les profits de la SQDC toujours à la hausse

La devanture d'une boutique

La SQDC a rapporté mardi une croissance de ses ventes et de ses profits nets.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

La Presse canadienne

Les Québécois ont continué de se rendre en grand nombre cet été dans les succursales de la Société québécoise du cannabis (SQDC), qui a fait état mardi d'une croissance de ses ventes et de ses profits nets pour le deuxième trimestre clos le 12 septembre.

Le détaillant de produits du cannabis a enregistré une progression de ses ventes de 47 % par rapport au deuxième trimestre de l'exercice précédent, à 120,2 millions de dollars.

Il a engrangé un bénéfice net de 15,1 millions pour le trimestre, un bond de 67 % par rapport au résultat obtenu un an plus tôt.

Le bénéfice net est entièrement versé au gouvernement et réinvesti notamment en prévention et en recherche en matière de cannabis, rappelle la SQDC dans le communiqué dévoilant ses résultats.

Deux ans après l'ouverture de ses premières boutiques, la SQDC estime avoir converti près de 50 % du marché illicite sur la base d'une consommation totale annuelle évaluée pour le Québec à 150 tonnes.

Les revenus gouvernementaux tirés de son exploitation sont d'environ 40,8 millions pour le deuxième trimestre.

Déploiement de nouvelles succursales

Selon la SQDC, cette progression des résultats repose en grande partie sur son plan de déploiement. La société comptait 45 succursales le 12 septembre 2020 par rapport à 20 succursales à pareille date l'année précédente.

Le déploiement de nouvelles succursales a repris son cours après avoir été interrompu au printemps dernier en raison de l'arrêt complet du secteur de la construction, a-t-on souligné. Au deuxième trimestre, la SQDC a ouvert trois nouvelles succursales.

Malgré le contexte de la COVID-19, la SQDC est convaincue de pouvoir atteindre ses objectifs pour l'exercice en cours.

En temps de pandémie, le réseau de succursales a continué de générer la très grande majorité des transactions de la SQDC. Les ventes en succursale ont été de l'ordre de 19 139 kg de cannabis pour un montant total de 111,4 millions au deuxième trimestre. Le nombre de transactions s'est élevé à 2,3 millions.

Les ventes sur le site web, quant à elles, ont atteint 1691 kg de cannabis, pour un total de 8,8 millions et environ 100 000 transactions.

Après avoir connu une hausse de ses ventes durant les premières semaines de la pandémie, le volume des ventes est revenu au niveau de croissance attendu, a indiqué la SQDC.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !