•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un nouveau parti présentera un « candidat sérieux » à la mairie de Lévis

Lysa Bergeron, Carl Lavoie, Monica Beaudet et Jonathan Tanguay.

Lysa Bergeron, Carl Lavoie, Monica Beaudet et Jonathan Tanguay sont derrière le nouveau parti politique Repensons Lévis.

Photo : Radio-Canada

À un an des élections municipales, le nouveau parti politique Repensons Lévis assure qu’il présentera un candidat pour chaque siège disponible à l’hôtel de ville, dont celui présentement occupé par le maire Gilles Lehouillier.

Le mouvement qui a vu le jour au printemps dernier vient d’être officiellement reconnu comme parti politique par le Directeur général des élections du Québec.

Les trois cofondateurs Lysa Bergeron, Carl Lavoie et Jonathan Tanguay, ainsi que la cheffe intérimaire, Monica Beaudet, bâtiront leur équipe au cours des prochaines semaines et trouveront un candidat sérieux à la mairie.

Le chef qui sera candidat à la mairie ne sera pas l'un des co-fondateurs. Ce sera une investiture ouverte, il y aura un congrès à la chefferie l'an prochain et l'ensemble des membres pourront voter, précise Jonathan Tanguay.

Un programme basé sur des consultations citoyennes

C’est le manque de divergence au sein du conseil municipal qui a poussé le groupe de jeunes âgés dans la vingtaine à faire le saut pour le scrutin qui aura lieu en 2021.

Avec un conseil municipal constitué de 15 membres, dont 10 élus par acclamation, provenant tous de la même bannière politique, il est clair que les Lévisiens méritent d’être mieux représentés, affirme Monica Beaudet.

Repensons Lévis a réalisé cinq consultations publiques entre les mois d’août et d’octobre.

Une consultation citoyenne de Repensons Lévis

Une consultation citoyenne de Repensons Lévis

Photo : Radio-Canada

Le transport et les infrastructures, l’environnement, la gouvernance et la participation citoyenne, la famille et la qualité de vie ainsi que l’économie durable et l’innovation ont été les thèmes abordés lors de celles-ci.

Les discussions menées auprès d’environ 500 personnes permettront de bâtir les bases de leur programme politique.

La mobilité va être un élément central dans la plateforme à venir. Au cours des prochains mois, on va trouver une équipe et bâtir un plan et une vision pour la Ville, assure Mme Beaudet.

Défi de taille

Aux dernières élections, le maire Gilles Lehouillier avait pulvérisé son adversaire André Voyer en remportant 92% des voix.

Sur les 15 postes de conseiller, seulement 5 sièges étaient en jeu. L’équipe Lehouillier les a remportés haut la main.

Repensons Lévis admet que le défi sera de taille. Monica Beaudet relate toutefois que les citoyens rencontrés durant les derniers mois ont critiqué le manque d’opposition à l’hôtel de ville.

Jonathan Tanguay et Monica Beaudet de Repensons Lévis

Jonathan Tanguay et Monica Beaudet de Repensons Lévis

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Lavoie

Le parti assure compter des centaines de membres de tous les groupes d’âge. Des campagnes seront entamées afin de maximiser ce nombre.

Aux dernières élections, le taux de participation était de 36 %. C'est insuffisant, déplore Monica Beaudet. Tous les gens doivent aller voter. On vise vraiment à augmenter cette statistique-là pour le mieux, ajoute-t-elle.

Repensons Lévis ne croit pas que la jeunesse de ses cofondateurs sera un élément dissuasif pour les électeurs.

Pour ce qui est de la crédibilité, je ne m'en fais pas beaucoup. On est dynamique, on est optimiste et on a une approche positive qui va savoir rallier les gens. J'en suis convaincue, conclut Mme Beaudet.

Le maire Gilles Lehouillier n'a pas encore précisé s'il se représentait en 2021.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !