•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Guy Caron annonce sa candidature à la mairie de Rimouski

Le visage de Guy Caron en gros plan.

Guy Caron a officiellement annoncé sa candidature à la mairie de Rimouski lors d'un point de presse, mercredi, à la marina de Rimouski.

Photo : Radio-Canada / Simon Turcotte

Radio-Canada

C'est maintenant confirmé : l’ancien député fédéral de Rimouski-Neigette–Témiscouata–Les Basques Guy Caron tentera de briguer la mairie de Rimouski en 2021.

Il en a fait l’annonce officielle mercredi lors d’un point de presse à la marina de Rimouski.

À cette occasion, M. Caron n'a pas présenté son programme électoral, mais il a promis, s'il était élu, de tenir une grande consultation auprès des Rimouskois afin d'établir une vision à long terme, un peu comme l'avait fait à l'époque l'ancien maire Éric Forest.

Guy Caron croit cependant que le développement de la ville passe nécessairement par le fleuve et, à cet égard, il lance un défi aux Rimouskois en disant qu'ils ne doivent pas avoir peur d'oser.

Ça va vouloir dire prendre des risques, éventuellement. Ça va vouloir dire essayer des choses qui pourraient ne pas fonctionner, mais ça veut dire foncer.

Une citation de :Guy Caron, candidat à la mairie de Rimouski

Guy Caron veut travailler à la revitalisation du centre-ville, mais du même coup il invite les Rimouskois à la patience dans ce dossier complexe.

Éventuellement, tout cela va exiger une résolution du dossier de Réseau Sélection et de la Grande Place, va exiger une résolution du dossier de la cathédrale, va exiger une réflexion par rapport à la place des Anciens-Combattants, soutient-il.

Je ne veux pas créer d'attentes en disant que d'ici 2023-2024 on va pouvoir avoir une revitalisation [...] qui va être réalisée. Ça va être un projet de longue haleine.

Une citation de :Guy Caron

Guy Caron dit qu'il ne se voit pas comme le candidat de l'establishment local même si les premières rumeurs sur sa candidature ont suscité l'enthousiasme des milieux politiques et économiques.

Il se présente plutôt comme un rassembleur à une époque où le conseil municipal de Rimouski vit des déchirements.

C'est un peu comme à Ottawa quand on a une réunion du caucus d'un parti politique [...] c'est là qu'on a la liberté, le loisir de pouvoir parler, de pouvoir échanger et même de faire changer des chefs de position. Par la suite, on sort, on est unis. Il peut y avoir une voix discordante, ici et là, et c'est correct, mais à la condition qu'on puisse travailler ensemble dans la même direction, souligne le candidat à ce sujet.

Guy Caron s'adresse aux médias.

Guy Caron indique qu'il poursuivra ses rencontres avec des acteurs régionaux dans les prochains mois, mais qu'il ne commentera pas quotidiennement l'actualité municipale de Rimouski.

Photo : Radio-Canada / Simon Turcotte

Depuis plusieurs semaines, Guy Caron préparait le terrain et a rencontré des intervenants économiques, sociaux et politiques de Rimouski pour peaufiner sa vision concernant l'avenir de la ville.

Il indique qu'il poursuivra ses rencontres avec les acteurs régionaux au cours des prochains mois, mais qu'il n'a pas l'intention de commenter au quotidien les dossiers qui touchent la Ville de Rimouski.

Depuis sa défaite aux élections fédérales de 2019, il n'avait pas écarté la possibilité de revenir en politique et de briguer la mairie de Rimouski.

Il tentera de succéder à Marc Parent, qui a déjà annoncé qu’il ne sollicitera pas de second mandat.

Pour l'instant, M. Caron est le seul à avoir annoncé sa candidature à la mairie de Rimouski.

D'après les informations de Denis Leduc

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !