•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le service de police de Moose Jaw tend la main aux communautés LGBTQ+

eedd8ebbd26e42e9a87ee36e656a3077

Le chef de la police Rick Bourassa a présenté ses excuses pour ne pas avoir soutenu suffisamment les communautés LGBTQ+.

Photo : Radio-Canada / Rob Kruk

Radio-Canada

Le service de police de Moose Jaw a hissé le drapeau de la fierté transgenre devant ses bureaux, mardi, dans le cadre de la Semaine de la sensibilisation aux réalités des personnes transgenres.

Le service de police de la petite ville située à l'ouest de Regina travaille depuis plus d'un an avec l’organisme local Moose Jaw Pride afin de mettre en place des programmes éducatifs pour mieux sensibiliser les policiers à la clientèle transgenre.

Le chef du service de police de la ville de Moose Jaw, Rick Bourassa, a tenu un point de presse en compagnie de l’organisme afin de présenter des excuses pour le manque de services appropriés destinés aux communautés LGBTQ+.

Il estime que les forces de l’ordre ont manqué à leur devoir en ne protégeant pas les membres issus des communautés LGBTQ+ de manière adaptée.

Nous avons échoué. Et c’est un échec que notre service doit reconnaître. Et j'en suis vraiment désolé. Je vous présente mes excuses, et celles de tous les membres des services de police de Moose Jaw, a déclaré Rick Bourassa.

Cole Ramsey, vice-président de l’organisme Moose Jaw Pride, a remercié Rick Bourassa pour ses excuses, en ajoutant que le travail doit continuer pour améliorer la situation.

De nombreux membres des communautés LGBTQ+ se méfient toujours de la police, notamment en raison de préjugés persistants, indique-t-il.

Cole Ramsey, devant un présentoir de la police de Moose Jaw.

Cole Ramsey dit que le travail de sensibilisation effectué par la police doit se poursuivre.

Photo : Radio-Canada / Rob Kruk

Ces excuses ne sont qu’une des étapes nécessaires à l’amélioration de nos relations. Depuis plus d’un an, nous collaborons avec la police de Moose Jaw pour qu'elle soit à l’écoute des communautés LGBTQ+, pour qu'elle comprenne ce que nous vivons, notre situation ainsi que nos points de vue, explique Cole Ramsey.

La collaboration mise en oeuvre en partenariat avec l’organisme vise précisément à rétablir la situation et à offrir un service adapté à la clientèle issue des communautés, estime le chef de police.

Nous devons apprendre à écouter les communautés LGBTQ+ et à en tirer des enseignements. Nous allons continuer à soutenir le dialogue avec ces personnes.

Une citation de :Rick Bourassa, chef du service de police de Moose Jaw

Le drapeau transgenre flottera devant les bureaux du service de police toute la semaine. Par ailleurs, le service de police a confirmé qu'il hisserait le drapeau gai pour le reste de l'année.

Avec les informations de Jean-Baptiste Demouy.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !