•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le masque sera obligatoire dans tous les lieux publics intérieurs en Saskatchewan

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Scott Moe marche, suivi par le Dr Saqib Shahab, dans un corridor.

Le premier ministre Scott Moe et le médecin hygiéniste en chef de la Saskatchewan, Saqib Shahab, réévalueront la situation le 17 décembre (archives).

Photo : The Canadian Press / Michael Bell

Radio-Canada

Le port du masque sera obligatoire dans tous les lieux publics intérieurs de la Saskatchewan à compter du 19 novembre, et ce, jusqu’au 17 décembre, a confirmé le premier ministre Scott Moe en conférence de presse.

De plus, les rassemblements intérieurs seront réduits de 10 à 5 personnes, ce qui fait en sorte que les familles de cinq personnes ou plus ne peuvent plus inviter de personnes chez elles.

Les rassemblements, quelle que soit leur importance, en dehors de votre ménage immédiat sont fortement déconseillés en ce moment, a précisé la province par voie de communiqué.

Les visites dans tous les établissements de soins de longue durée et les foyers de soins personnels seront suspendues, à l'exception de celles autorisées pour des raisons de compassion, conformément à la politique actuelle.

Les rassemblements privés en plein air doivent respecter une limite de 30 personnes. La distanciation physique de 2 mètres doit être maintenue en tout temps.

La Saskatchewan recommande fortement, si sa profession le permet, de travailler à domicile étant donné que la transmission de COVID-19 se poursuit sur les lieux de travail.

L’opposition fait part de son mécontentement

Suite à l’annonce des nouvelles mesures, le Nouveau Parti démocratique de la Saskatchewan (NPD) a critiqué la lenteur du gouvernement à réagir face à la pandémie.

Le premier ministre a une fois de plus été passif dans sa réponse à la flambée des cas de Covid-19 en Saskatchewan, écrit dans un communiqué  la porte-parole de l’opposition en matière de santé, Vicki Mowat, ajoutant que le gouvernement envoie un message contradictoire à la population.

Il y a quelques jours à peine, le premier ministre [Scott] Moe a déclaré qu'aucune nouvelle mesure n'était envisagée. Vendredi dernier, le ministre de la Santé a annoncé que les masques seraient obligatoires dans certaines municipalités, mais pas dans d'autres. Aujourd'hui, le port du masque est désormais obligatoire pour toute la Saskatchewan, décrit-elle en soulignant les contradictions entre les différentes décisions prises par les autorités de la santé : L'incompréhension et le manque de clarté sont constants et dérangeants .

Scott Moe a par ailleurs avoué lors de son point de presse que les règles concernant le port du masque avaient généré de la confusion auprès de la population.

Plus de 2000 cas actifs

Mardi, la province a annoncé 240 nouveaux cas de COVID-19. Une grande partie de ces cas a été recensée à Saskatoon, avec un total de 97 cas en 24 heures.

Les nouvelles restrictions annoncées par Scott Moe vendredi dernier ont essuyé de nombreuses critiques à travers la province. Plusieurs personnes, dont la présidente du syndicat des infirmières de la Saskatchewan, réclament que le port du masque soit obligatoire à travers la province.

Jusqu’à maintenant, 5422 personnes ont été infectées par le coronavirus en Saskatchewan. De ce nombre, 2055 cas sont considérés comme des cas actifs, soit 127 de plus que la veille.

Parmi les personnes qui ont contracté la COVID-19, 3336 se sont rétablies de la maladie à ce jour, soit 113 de plus que lors de la mise à jour de lundi.

Par ailleurs, 71 personnes sont hospitalisées à travers la province.

Depuis le début de la pandémie de COVID-19, 31 personnes sont mortes des suites de la maladie en Saskatchewan.

La province fait aussi savoir que 417 cas sont liés à un voyage à l’étranger, et 2351, à des contacts avec une personne infectée.

Répartition des cas dans la province :

  • Région de Saskatoon : 1562 (635)

  • Région de Regina : 790 (359)

  • Sud (Zones sud-ouest, centre-sud et sud-est) : 716 (148)

  • Centre (Zones centre-est et centre-ouest) : 495 (105)

  • Nord (Zones nord-ouest, centre-nord et nord-est) : 1147 (488)

  • Extrême nord (Zones extrême nord-ouest, centrale et extrême nord-est) : 678 (229)

Le nombre entre parenthèses représente les cas actifs selon les régions.

Répartition des cas en fonction de l’âge :

  • 19 ans et moins : 1139 cas
  • 20 à 39 ans : 1987 cas
  • 40 à 59 ans : 1480 cas
  • 60 à 79 ans : 660 cas
  • 80 ans et plus : 151 cas

Le gouvernement provincial spécifie également que les autorités sanitaires ont réalisé 303 641 tests de dépistage du SRAS-CoV-2, le virus responsable de la COVID-19, depuis le début de la pandémie.

Avec des informations de Grégory Wilson.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !