•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La transmission communautaire, source d'inquiétude en Nouvelle-Écosse

Stephen McNeil.

Stephen McNeil, premier ministre de la Nouvelle-Écosse.

Photo : Gouvernement de la Nouvelle-Écosse

Radio-Canada

Les autorités sanitaires de la Nouvelle-Écosse s'inquiètent d'une augmentation de la transmission communautaire de la COVID-19 dans la province et tire la sonnette d'alarme.

Cinq nouveaux cas de COVID-19 ont été signalés dans la province mardi. Au total, 966 tests de dépistage ont été effectués au cours des 24 dernières heures.

Les personnes malades se trouvent dans la région centrale et sont actuellement en auto-isolement.

Trois des cinq nouveaux cas signalés mardi sont des contacts étroits de cas signalés précédemment. Les deux autres sont liés à des écoles de la province. La province a précisé mardi en point de presse qu’il s’agissait de deux élèves.

Les classes ont été fermées et un protocole de désinfection de ces écoles est en cours.

Augmentation des cas, surtout chez les jeunes

Le Dr Robert Strang, médecin hygiéniste en chef de la Nouvelle-Écosse, a rappelé que la province a enregistré trois cas de COVID-19 en septembre, 21 nouveaux cas en octobre, et 42 nouveaux cas en seulement deux semaines de novembre. C’est une trajectoire que nous ne pouvons plus continuer, dit-il.

C’est un signal d’alarme, a dit le premier ministre Stephen McNeil, qui a précisé que certaines recherches de contacts sont de plus en plus difficiles dans la région centre, qui comprend Halifax. Nous pensons que les gens ne prennent pas la COVID-19 au sérieux.

Il lance notamment un appel aux jeunes, qu’il considère comme étant plus mobiles et plus sociaux, afin qu'ils redoublent d'efforts. Il précise que la majorité des nouveaux cas de la province se situe dans le groupe des 18 à 35 ans.

Dr Robert Strang, médecin hygiéniste en chef de la Nouvelle-Écosse.

Dr Robert Strang, médecin hygiéniste en chef de la Nouvelle-Écosse, le 22 septembre 2020.

Photo : Radio-Canada

Robert Strang croit que la province est encore à un moment où il est possible de ralentir la transmission du virus, mais avoue être inquiet de l'augmentation des cas de transmission communautaire. Il faut absolument être plus consciencieux avec les règles sanitaires, dit-il.

La semaine dernière, j'ai dit que la Nouvelle-Écosse était à un point tournant, aujourd'hui je vous dis que nous sommes dans une montagne russe.

Une citation de :Robert Strang, médecin hygiéniste en chef de la Nouvelle-Écosse

Il y a actuellement 24 cas actifs de COVID-19 dans la province.

La province a enregistré 1151 cas positifs depuis le début de la pandémie et 65 décès. Il n’y a aucune personne malade de la COVID-19 hospitalisée en Nouvelle-Écosse actuellement.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !