•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un « appel spécial » du premier ministre aux Saguenéens et aux Jeannois

François Legault en conférence de presse à Québec.

Le premier ministre, François Legault, s'est montré préoccupé par la hausse des cas de COVID-19 au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Photo : Radio-Canada

Prenez note que cet article publié en 2020 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La situation de la COVID-19 se stabilise peu à peu au Québec, sauf au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Le premier ministre François Legault lance donc un appel particulier à la population régionale. En conférence de presse, mardi, il a demandé aux gens de se prendre en main et de donner un coup de barre au cours des prochains jours et des prochaines semaines pour freiner la progression du virus.

Il faut vraiment donner un coup de barre au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Je connais bien les gens au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Ce sont des gens qui sont fiers. Et il n’y a pas 56 000 façons d’y arriver. Il faut réduire le nombre des contacts, entre autres, dans les maisons, donc moins de visite entre amis. On est capable. On a réussi à le faire dans la Capitale-Nationale , a déclaré le premier ministre.

Mardi, 101 nouveaux cas ont été rapportés par la santé publique régionale.

Je sais que vous êtes capables de grandes choses donc je fais un appel spécial aux citoyens du Saguenay-Lac-Saint-Jean , a insisté le chef de la Coalition Avenir Québec.

Au sujet de la hausse du nombre d’hospitalisations liées à la COVID-19, qui a fait un bond de 47 au Québec au cours des dernières 24 heures, le ministre de la Santé et des Services sociaux du Québec, Christian Dubé, a expliqué qu’il ne s’agit pas exclusivement de nouveaux cas. Autour de 25 % de ces hospitalisations découlent de transferts de patients qui étaient en CHSLD.

La bonne nouvelle, c’est qu’ils sont répartis partout au Québec. Et c’est sûr qu’il y en a une portion importante au Saguenay-Lac-Saint-Jean étant donné la hausse des cas […]. Je dis souvent qu’une journée ne fait pas la nouvelle alors faisons attention. C’est sûr qu’on va suivre ça de très proche, mais je vous dirais que c’est également réparti, mais il y en a une bonne partie aussi au Saguenay-Lac-Saint-Jean , a mis en relief Christian Dubé.

La région enregistre une hausse de 7 hospitalisations depuis lundi, pour un total de 47.

Plateau

La santé publique du Québec constate que la province semble avoir atteint un plateau, avec autour de 1200 à 1300 cas enregistrés par jour.

La situation reste sous contrôle dans les hôpitaux et dans les CHSLD, a assuré François Legault ajoutant que même si des cas continuent de se manifester dans les établissements de soins de longue durée, on est bien loin de la situation qui a marqué la première vague de la pandémie.

Au sujet des mesures d’assouplissement pour permettre aux Québécois de voir des membres de leur famille à Noël, le gouvernement exclut des solutions à la carte selon les paliers d’alerte des régions.

Je vais essayer de garder ça simple. Moi j’essaie de garder ça simple donc ça veut dire à la grandeur du Québec , a signifié François Legault. Peu importe si la situation est préoccupante au Saguenay-Lac-Saint-Jean? , a rétorqué un journaliste.

« Il faut garder ça le plus simple possible.  »

— Une citation de  François Legault, premier ministre du Québec

Une trentaine de classes de plus sont fermées au Québec depuis le dernier bilan, une situation qui n’inquiète pas outre mesure les autorités de santé publique.

Le gouvernement évalue la possibilité d’allonger le congé des Fêtes de façon à ce qu’il y ait une espèce de quarantaine après les rassemblements familiaux , avant le retour des élèves en classe.

On a une mission qui est collective au cours des prochaines semaines. Si on veut voir le plus de famille possible dans le temps des Fêtes, il faut faire, tous ensemble, des efforts d’ici Noël. Plus on va arriver à la mi-décembre avec un bon contrôle, plus on va pouvoir ouvrir les vannes un petit peu dans le temps des Fêtes , a martelé François Legault. Un plan devrait être dévoilé sous peu pour la période de réjouissances.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !