•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un nouveau partage de services municipaux étudié dans la Péninsule acadienne

L'édifice municipal de Caraquet.

Six municipalités de la région de Caraquet ainsi que celle de Paquetville participent à un projet pilote qui comprend, entre autres, le partage de services. Ci-dessus : l'édifice municipal de Caraquet (archives).

Photo : Radio-Canada / René Landry

Radio-Canada

En attendant la réforme municipale promise par le gouvernement de Blaine Higgs, six municipalités du Grand Caraquet ainsi que celle de Paquetville participent à un projet pilote qui comprend, entre autres, le partage de services.

L'Association francophone des municipalités du Nouveau-Brunswick chapeaute le projet. Il n’est pas question d'amalgamation, de fusion ou de regroupement municipal, mais d'une communauté intermunicipale d'intérêts, précise Yvon Godin, maire de Bertrand, l’une des communautés participantes.

C’est simplement d’essayer de prendre quelques municipalités, travailler ensemble sur des intérêts communs. Vous savez, ça existe déjà, des intérêts communs. Il y a des municipalités qui travaillent ensemble. Cette fois-ci, ce serait de mettre une structure en place avec des règlements administratifs et de faire en sorte d’essayer de travailler, être unis finalement, dans des projets communs, explique Yvon Godin durant une entrevue accordée à l'émission La matinale, d'ICI Acadie.

Jusqu’à présent, indique M. Godin, les sept municipalités participantes se sont entendues pour qu'il y ait une étude de faisabilité d’une communauté intermunicipale d’intérêts.

Selon le maire Godin, les municipalités pourraient collaborer en matière de développement économique, de culture, d’activités récréatives, par exemple. Elles pourraient aussi réduire leurs dépenses en faisant certains achats ensemble.

Yvon Godin assis à son bureau.

Une communauté intermunicipale d'intérêts faciliterait l’offre de services publics dans le contexte où les revenus des municipalités diminuent, explique Yvon Godin, maire de Bertrand (archives).

Photo : Radio-Canada / René Landry

Entre autres, il y a une municipalité qui souhaite acheter une pièce d’équipement qui serait utilisée par la plupart des autres municipalités environnantes. Donc, si on s’entendait pour [appuyer] un projet semblable, automatiquement le coût serait diminué énormément pour cette municipalité-là simplement en ayant un accord. Le Village de Bertrand pourrait signer un accord de cinq ans pour [...] utiliser votre pièce d’équipement si vous êtes d’accord et on s’engage à fournir un montant d’argent, explique Yvon Godin.

Des ententes du genre faciliteraient l’offre de services publics dans le contexte où les revenus des municipalités diminuent, ajoute M. Godin.

Il croit que le projet peut inspirer d’autres municipalités ailleurs dans la province à créer aussi des communautés intermunicipales d’intérêts.

Avec les renseignements de l'émission La matinale, d'ICI Acadie

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !