•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Démantèlement d’un réseau de trafiquants à Matane et Sainte-Anne-des-Monts

Une autopatrouille à Matane en hiver.

Les policiers ont procédé à huit arrestations, dont celles de sept personnes originaires de Matane (archives).

Photo : Radio-Canada

L’Escouade nationale de répression du crime organisé a effectué lundi une série de perquisitions en matière de stupéfiants dans les secteurs de Matane, Sainte-Anne-des-Monts et Montréal.

Huit individus, soit quatre hommes et quatre femmes, ont été arrêtés. Les policiers indiquent avoir appréhendé la tête dirigeante du réseau, un homme de 40 ans, ainsi que son bras droit, un homme de 31 ans, tous deux de Matane.

Toujours selon la SQ, les personnes arrêtées sont liées au groupe motard des Hells Angels.

Sept des huit personnes arrêtées ont été emprisonnées.

Quatre d'entre elles doivent comparaître au palais de justice de Rimouski mardi. Trois autres doivent également le faire par visioconférence au cours de la journée.

Mardi, les policiers ont aussi procédé à une douzaine de perquisitions à Matane, Sainte-Anne-des-Monts et Montréal.

Les perquisitions visaient des véhicules et des résidences. Des stupéfiants et des armes ont également été saisis.

L’enquête à l'origine de cette vaste opération a été amorcée il y a un an par la SQ.

L’opération a nécessité l’intervention d’une soixantaine de policiers afin de démanteler ce réseau de trafic de métamphétamine et de cocaïne.

Selon la responsable des communications de la SQ, Ann Mathieu, il s’agit d’un réseau qui contrôlait ce type de trafic dans les régions du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie.

La policière précise que le réseau n’hésitait pas à recourir à la violence et à l’intimidation pour établir son emprise sur le territoire.

Mme Mathieu ajoute que l’enquête est toujours en cours et qu’il n’est pas impossible qu’il y ait d’autres arrestations. La Sûreté du Québec effectuera ultérieurement le bilan complet de l’opération.

L’Escouade nationale de répression du crime organisé a pour mandat de s’attaquer spécifiquement aux têtes dirigeantes du crime organisé, dont les membres en règle des Hells Angels.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !